full screen background image

Décès du journaliste de la RTG Cheikh Oumar Camara, frère de l’écrivain Camara Laye


[dropcap]L[/dropcap]e chroniqueur de la RTG, Cheikh Oumar Camara est décédé samedi à Conakry des suites de maladie à l’âge de 70 ans, a-t-on appris d’une source familiale.

Fulgurant animateur des émissions « Un Conte pour Nuit » et « Un Chant et son Contenu » sur la radio nationale, Cheikh Oumar Camara, communément appelé « le témoin des temps anciens » était l’un des journalistes dont les émissions sont plus suivies par les auditeurs en Guinée et à l’extérieur.

Cheick Oumar Camara naît en 1947 à Kouroussa (Haute-Guinée). Il est le troisième jeune frère de l’écrivain Camara Laye, l’auteur du célèbre roman « L’Enfant Noir ». Il avait une inspiration hors du commun avec une diction frénétique dans une langue français qu’il parlait couramment comme sa langue maternelle.

Parallèlement à une carrière de professeur d’Histoire, il est entraîneur de judo.

En 2003, alors qu’il voulait prendre sa retraite, le président Lansana Conté, fidèle auditeur, lui a demandé de reprendre l’émission.

M. Camara se faisait appeler le « Messager des Temps anciens » pour perpétuer l’Afrique ancienne et traditionnelle, celle des clairs de lune, autour du feu, où l’on écoutait les anciens, l’Afrique qui bruit par la parole depuis la nuit des temps.

C’est sa mère Damba qui lui a donné l’amour des contes en lui racontant l’histoire de son grand-père maternel : Mansa Kaba, roi de Sankara.

Avec son décès, Cheick Oumar Camara laissera longtemps orphelins ses auditeurs qui ne cesseront guère de penser à lui pendant les heures de diffusion de ses émissions.

Repose en paix, le témoin des temps anciens.

 

 

Mohamed Sylla

Conakryinfos.com

 

Commentaire Facebook




4 thoughts on “Décès du journaliste de la RTG Cheikh Oumar Camara, frère de l’écrivain Camara Laye

  1. Saikou Barry

    qu’Allah t’aie dans son paradis . vous avez rendu d’énormes services à la nation guinéenne et du coup à l’Afrique et le reste du monde. Si je dis vous, entendez la grande famille de forgerons bien décrite par camara laye .paix à ton âme !

  2. Safiatou Diallo

    la voix de ce grand conteur restera à jamais gravé dans la mémoire collective.
    Reposez en paix, dans le paradis éternel.

  3. KEITA Mallon

    Je profite de l’occasion pour prier pour cette grande famille Camara de Kouroussa, attachante.
    Que N’Fa Komadi dit Kaméré par son professionnalisme,dans l’art de travailler surtout l’or, son dynamisme, sans oublier le frère Saran Laye dit L’Enfant Noir, la soeur Komadi Sitan, le frère Madou, le frère Kaba, N’na Toronkôro, N’na Nountènin, N’na Demba etc… Je viens de perdre un frère que je n’ai pas revu depuis + d’un demi siècle. Nos familles formaient une seule et même à Kouroussa.

    Vous nous manquez.

    Nous vous pleurons.

    Que vous reposez en paix dans la douce et tranquille splandeur Celeste.

    Amen

Comments are closed.