full screen background image

Examens nationaux : C’est parti pour l’examen d’entrée en 7eme année !


Les épreuves de l’examen d’entrée en 7eme année, session 2017, ont été officiellement lancées ce lundi 19 juin 2017, sur toute l’étendue du territoire national.

Dans la commune de Kaloum à Conakry, où s’est présenté le reporter de Conakry Infos, ils sont  au total 1676 candidats dont 837 filles à affronter cet examen. Les premières épreuves de rédaction ont été lancées à l’école primaire d’Almamya en présence du chef de cabinet du ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, Alhassane Diakité en compagnie de la directrice  communale de l’éducation de Kaloum, Mme Kaloum Djènè Mama Kaba.

Dans ce centre, ils sont au total  343 candidats dont 190 filles repartis entre l’école primaire du centre qui a 230 candidats dont 129 filles et de Saint Joseph de Cluny qui a 113 candidats dont 61 filles, tous répartis dans 12 salles.

En ouvrant l’enveloppe contenant la toute première épreuve en compagnie d’un candidat, le chef de cabinet  du ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, Alhassane Diakité a profité de l’occasion pour s’adresser aux candidats et  surveillants.

« Aujourd’hui est un grand jour pour l’école guinéenne. Le 19 juin 2017, c’est le lancement officiel des examens nationaux. Nous venons de lancer aujourd’hui leurs premières épreuves de rédaction qui seront lancées simultanément à 9h sur toute l’étendue du territoire. Et c’est à cette heure que les enfants vont commencer à competir. Donc, nous leur avons demandé d’être sereins, responsables et concentrés,  parce que ce n’est pas une compétition, mais c’est un examen. Donc, je crois que les enfants ont compris cela. Chers surveillants, c’est tolérance zéro. Nous vous demandons d’être à la hauteur  de la tâche qu’on vous a assignée. Chers hommes de sécurité, soyez aussi vigilants (…) », a-t-il déclaré.

La directrice  communale de l’éducation de Kaloum, Djènè Mama Kaba est revenue sur les statistiques de sa commune.

« Les statistiques générales de tous les examens, c’est 4417 candidats dont 2160. A Kaloum, l’examen d’entrée en 7eme année, nous avons 1676 candidats dont 837 filles répartis dans 6 centres dont Kassa, Almamya, l’Ecole du centre, l’Ecole  de la Gare, ainsi que Tombo et Frederico Mayor. Le nombre de surveillants d’entrée en 7eme année est de 118, ration 30 par salle », a-t-elle rappelé.

Selon elle, la responsabilité  leur a été donné  et le slogan tolérance zéro sera respectée.

« Cette année, pour l’entrée en 7eme, nous avons été responsabilisés, nous allons l’assumer. Nous allons nous mettre au travail et on a déjà dit aux élèves tolérance zéro parce que nous ne voulons pas parfaire ce système. Nous n’avons pas besoin d’avoir trop d’admis, et comme vous le savez, la Guinée est déjà sur le plan international. Donc, nous voulons que nos enfants soient compétitifs sur le plan national et international », a ajouté Mme Kaba.

Et de préciser : «  J’ai dit aux surveillants d’empêcher les enfants de copier. J’ai dit aux enfants de compter sur eux-mêmes. Même si nous avons dix admis, nous serons fiers de ça. A l’heure où nous sommes, tolérance zéro sera respecté partout, nous sommes de rigueur à travers ces examens », a martelé la directrice  communale de l’éducation de Kaloum.

Avant le lancement des épreuves, les candidats interrogés se disent prêts à affronter les examens et espère être parmi les admis pour être au collège.

 

 

Balla Moussa Traoré

 

Commentaire Facebook