full screen background image

Insolite : M’Bany Sangaré se plait dans un « boubou Macky Sall » démesuré ! (photos)


Disparu ces derniers temps de la scène publique depuis son limogeage du poste de secrétaire général du ministère de la Jeunesse pour une affaire de sextape, M’Bany Sangaré ne manque pas d’occasions pour faire parler de lui. Et pour cause !

Vendredi le 4 août, l’ex-président national de la jeunesse du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel, M’Bany Sangaré a rendu une visite de courtoisie à l’indéboulonnable Directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Malick Sankhon, en compagnie de l’artiste Abdoulaye Sawpith Camara, l’auteur du fameux titre « bambaa n’farii » dédié au président Alpha Condé.

Cette visite de courtoisie a été immortalisée par des photos entre le DG de la CNSS et ses visiteurs. Ces images se sont vite retrouver sur les réseaux sociaux pour magnifier la santé des relations entre Malick Sankhon et le parti au pouvoir.

En fait, cette visite de courtoisie n’avait rien d’anormal. Le seul bémol ? Les travailleurs de la CNSS ont décelé un accident vestimentaire dans l’habillement de M’Bany Sangaré, l’un des plus grands animateurs des assemblées hebdomadaires du RPG Arc-en-ciel.

En posant aux côtés de Malick Sankhon, M’Bany Sangaré a fait découvrir son boubou « Macky Sall » (une tenue populaire importée du Sénégal dédiée à son président)  qui avait une taille démesurée avec des manches difficiles à se retrousser.

La taille anormale du boubou de l’homme politique l’avait finalement obligé à dissimuler la longueur débordante de sa tenue par ses deux téléphones portables qu’il détenait. Pourtant son hôte, Malick Sankhon se sentait relaxe dans son boubou slim bien taillé à l’image des anciens dignitaires de la Révolution.

Selon un travailleur de la CNSS, dès l’arrivée de M. M’Bany Sangaré dans ce service, l’attention des travailleurs a été attirée par la taille démesurée de son boubou dont les manches étaient devenues un fardeau pour lui.

Un autre collaborateur de Malick Sankhon a déclaré que c’est le président de la République qui aurait passé un de ses anciens boubous à M’Bany Sangaré qu’il considère comme l’un de ses enfants chéris au sein du parti au pouvoir.

 « Je me demande comment M’Bany Sangaré a pu sortir de chez lui sans vérifier son boubou qui ressemble plus à un habit emprunté pour une circonstance donnée », s’est interrogé un employé de la CNSS.

 « Cette tenue de M. Sangaré est bel et bien sa propriété. Seulement, on comprend qu’il a pris une tenue qui n’est pas sa pointure. Sinon, c’est lui-même qui l’a achetée », a rétorqué un jeune militant du RPG Arc-en-ciel, également employé à la CNSS.

« En tout cas, aujourd’hui, M. Sangaré a porté une tenue dont les manches ressemblent à un vautour mouillé par la pluie du mois d’août », s’est moqué un militant de l’UFDG, en service à la CNSS.

Que la tenue soit empruntée ou achetée, désormais, avant de sortir de chez lui, M’Bany Sangaré regardera mille fois la qualité des habits à porter au risque de faire la risée des médias en ligne et des réseaux sociaux qui en feront leur choux gras.

A bon entendeur, salut !

 

 

Mohamed Sylla avec la collaboration de Boua Kouyaté

 

 

 

Commentaire Facebook