full screen background image

La marche des membres du collectif des victimes de pillages de 2013 reportée à une date ultérieure


Les membres du collectif des victimes de pillages de 2013 ont ajourné mercredi, leur marche de protestation, initialement prévue ce jeudi 3 août à Conakry.

Ils ont fait l’annonce à la faveur d’une conférence de presse qu’ils ont animée à la Maison de la Presse à Coleah.

Dans une déclaration lue devant la presse, le porte-parole du collectif, Emile Togba a donné les raisons qui ont prévalu au report de cette marche.

« À la suite une large concertation, le collectif des victimes de pillages de 2013 a décidé du report de la marche des commerçants en raison, d’une part du retard accusé dans le dépôt de la lettre d’information auprès des autorités compétentes, et d’une part, de la non définition de l’itinéraire de cette marche. Dans l’objectif d’élargir la portée de cette manifestation au niveau de toutes les préfectures de la Guinée, pour en faire une mobilisation générale, le collectif décide du report de la marche à une date qui sera annoncée dans les jours à venir », a déclaré M. Togba.

En outre, dans un souci d’apaisement du climat social, le collectif des victimes de pillages de 2013 a invité le gouvernement et les partis politiques à respecter à la lettre les accords du 12 octobre dernier portant sur l’indemnisation des victimes de pillages, gage de la préservation de la paix et de la quiétude.

 

 

Mohamed Sylla

 

 

Commentaire Facebook