full screen background image

La vérité sur les derniers évènements à N’Zérékoré (correspondant)


[dropcap]L[/dropcap]a ville de N’Zérékoré a connu des mouvements de violence la journée de vendredi. On parle de plusieurs blessés et de nombreux dégâts matériels. Les deux camps s’accusent mutuellement.

nzerekore-violences

Un accident de la circulation entre motards du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) lors d’un cortège de campagne.

La mouvance présidentielle accuse les militants de l’opposition d’être les principaux auteurs de ces actes malheureux qui ont failli mettre N’Zérékoré à feu et à sang. Quant à l’opposition, elle porte son doigt accusateur sur les militants du RPG Arc-en-ciel. Mais au fait, que s’est-il passé réellement ?

Le vendredi dernier, les responsables du RPG Arc-en-ciel devaient organiser un meeting à la place des martyrs. Ainsi, très tôt le matin, les militants prennent la ville d’assaut. Car, les camions,depuis la veille, débarquaient les militants des villages environnants sur la place publique. Vers dix heures déjà, N’Zérékoré change de couleurs. Le RPG Arc-en-ciel, en l’espace de quelques heures, réussit une mobilisation jamais réalisée en Guinée-Forestière. Les rues, les carrefours, les places publiques, étaient ce vendredi-là, inondés du monde vêtu de la couleur du parti au pouvoir.

Cette gigantesque mobilisation a créé la panique dans le camp adverse qui n’a pas pu se maitriser. Au lieu de rester dans leurs coins, les militants de l’opposition sont venus au bord des rues pour assister à la parade des militants du RPG Arc-en-ciel. Et comme il fallait s’y attendre, à la place des applaudissements et l’admiration c’est la jalousie et les jets de pierres. Comme une poudrée, la nouvelle s’empare de la ville et ce qu’il devrait arriver arriva. Provoqués et attaqués de toute part, les militants du RPG Arc-en-ciel ne vont pas rester les bras croisés assisté impuissants à la scène. Ils vont riposter.

Les forces de sécurité viendront rétablir l’ordre en occupant les carrefours et les places publiques. Mais déjà les dégâts ont été causés et certains se sont retrouvés dans les hôpitaux pour cause de blessure. Aux dernières nouvelles, on apprend que les activités ont repris avec la levée du couvre-feu.

 

Togba Yves Koné depuis N’Zérékoré

Commentaire Facebook




12 thoughts on “La vérité sur les derniers évènements à N’Zérékoré (correspondant)

  1. Mamady diaby

    Bonjour,

    Merci à Guineeconakry.info, il y’avait beaucoups de spéculations et de passions autour de ce qui s’est passé, mais voilà la vérité à notre portée

  2. TOLNO JACOB LAMINE

    J’AI LU AVEC ATTENTION LE COMPTE RENDU MAIS JE TROUVE EN LIEU ET PLACE D’UN JOURNALISTE ENQUETTE D’INFORMATION UN MILITANT A LA SOLDE D’UN CAMP JE PENSE ET J’ESTIME QUE VOTRE METIER RESTE NOBLE ET MERITE BEAUCOUP DE PROFESSIONALISME

  3. Bah mandjou

    Que des affabulations sur ce site,il se decrédibilise de plus, ne faite pas de politique dans tn travail,le job d un journaliste doit être impartial sinon le responsable de ce site est foutu

  4. Eugene

    Que cela soit vrais ou faux,je veux qu’ils lissent ma Ville tranquille. ce qu’ils n’ont pas fait ailleurs chez eux c’est pas chez nous ils doivent faire leurs betises. Pourquoi toujours NZEREKORE?

Comments are closed.