full screen background image

Labé : La maladie du charbon tue un malade en provenance de Koubia


[dropcap]A[/dropcap]près plusieurs années d’accalmie, le charbon bactérien refait surface dans la région administrative de Labé. Et pour cause !

Dans la préfecture de Koubia, la consommation d’une viande charbonneuse a provoqué le décès d’une personne.

La victime répondant au nom de Thierno Hassimiou Diallo, âgée de 35 ans, a rendu l’âme peu après son admission  à l’hôpital régional de Labé dans la journée du 18 avril 2017 après près d’une semaine d’hospitalisation à Koubia.

Sur ce cas de décès dû au charbon bacteridien, le Directeur préfectoral de l’élevage, le Dr Khalifa Diallo, vétérinaire de profession, a confirmé l’épidémie de charbon bactéridien qui refait surface en Moyenne Guinée.

« C’est effectif, le charbon bacteridien refait de nouveau surface à Koubia. Il y’a une victime morte suite à la consommation d’une viande charbonneuse. Il faut savoir que cette maladie est très contagieuse. Elle est causée par l’anthrax qui affecte les animaux et les hommes après consommation. Le suivi des cas de charbon bacteridien nécessite la synergie entre les médecins humains et vétérinaires », a-t-il indiqué.

Ce n’est pas la première fois que cette maladie fait son apparition dans la préfecture de Koubia.

En 2013, 11 personnes avaient trouvé la mort suite au charbon bacteridien dans la sous-préfecture de Fafaya.

En 2015, elle refait surface à Pilimili. Là, l’on n’a enregistré aucune perte en vie humaine. Mais des animaux sont morts en 2017. Et un cas de décès a été enregistré à Matakaou.

 

 

Ramatoulaye Bah, correspondante régionale à Labé

Tel : 628 88 73 47

 

 

 

Commentaire Facebook