full screen background image

Labé : Le gouverneur Sadou Keita interdit « la politique » dans les mosquées


[dropcap]D[/dropcap]ésormais, il est formellement interdit de tenir des discours politiques dans toutes les mosquées de la région administrative de Labé. C’est une décision prise vendredi par le Gouverneur Sadou Kéita.

Cette décision s’appliquerait à tous les citoyens, y compris le gouverneur lui-même.

Selon Sadou Keita, lors de la ziara de la sous-préfecture de Dalein, beaucoup de discours ont été prononcés. Mais, poursuit-il, celui  de Dembo Sylla n’était concentré que sur la politique.

« Ce qui n’est pas une bonne chose, car ce qui nous amène à la mosquée, c’est pour prier.  Je réitère que plus jamais, on ne doit parler de politique dans une mosquée quel que soit le parti. Si on constate que des discours politiques se font dans une mosquée dans la région de Labé, nous irons immédiatement l’interrompre. S’il s’agit de moi, je demande à l’imam de ladite mosquée de m’interrompre », a-t-il martelé.

Cette décision fait suite aux bisbilles qui ont éclaté entre le député Dembo Sylla et le Gouverneur Sadou Keita lors de la 23e édition de la ziara de Thierno Sadou Mo Dalein.

Pendant cette cérémonie religieuse, le député a fait un discours politique demandant aux fidèles musulmans qui y étaient présents de formuler des prières et bénédictions pour que Cellou Dalein Diallo accède au pouvoir en 2020. Un discours qui avait énergiquement irrité le gouverneur de région, Sadou Keita qui y était président.

 

 

Ramatoulaye Bah, correspondante régionale à Labé

Tel : 628 88 73 47

 

 

Commentaire Facebook