full screen background image

Labé : Les banques primaires ferment pour rouvrir vers midi


[dropcap]L[/dropcap]es banques primaires de la préfecture de Labé ont largement suivi mardi 23 mai 2017, la grève générale lancée par la Fédération syndicale des assurances et des banques de Guinée (FESABAG) après expiration hier de leur préavis de grève.

Selon Thierno Ismaël Sow, secrétaire général local de la FESABAG, les employés de banques vont en grève pour le manque d’attention des patrons de banques vis-à-vis du préavis lancé par leur syndicat depuis le 8 mai dernier. Il a indiqué que les négociations sont en cours à Conakry pour trouver un terrain d’entente entre les deux parties.

« Les négociations sont en cours à la Bourse du Travail à Conakry. Après là-bas, les syndicats vont se retirer pour concertation. Nous attendons l’appel de nos camarades syndicalistes de Conakry pour réagir. Je peux vous rassurer que nous sommes viscéralement attaché aux principes et décisions de notre syndicat. Nous restons aveuglement derrière tout ce qu’ils nous diront parce qu’il y va de l’intérêt de tous les banquiers », a-t-il déclaré.

Dans leur plateforme de revendications, les employés des banques réclament entre autres, un relèvement du niveau général des salaires du personnel pour permettre d’améliorer les conditions de vie et de travail, la mise en place d’une retraite complémentaire permettant aux travailleurs à la retraite de bénéficier d’une pension complémentaire, la prise en charge des frais d’évacuation sanitaire des employés et de leurs enfants et conjointes.

A noter que cette grève a continué jusqu’à midi, l’heure à laquelle, les banques ont rouverts leurs portes en attendant la consigne du bureau national de la FESABAG qui devrait sortir d’une rencontre de négociation avec l’Association des professionnels de banques en Guinée (APB), regroupant tous les patrons de banques évoluant sur le territoire guinéen.

 

Ramatoulaye Bah, correspondante régionale à Labé

Tel : 628 88 73 47

 

 

Commentaire Facebook