full screen background image

Labé : Un communiqué appelant à la reprise des cours dans les écoles fait polémique


Un communiqué radiodiffusé  de ce lundi 04 décembre 2017 de la délégation spéciale de Labé appelant à la reprise des cours ce mardi dans toute la commune urbaine fait grincer des dents au sein de la Cité de Karamoko Alpha Mo Labé. Ce communiqué était signé par le vice-président Mamadou Doumbouya.

Pour le délégué communal, Mamadou Aliou Laly Diallo, ce communiqué est un acte de manipulation de la mairie dont il qualifie la décision d’unilatérale.

« Ç’a été une surprise pour nous les membres de la délégation spéciale, car on n’a pas été  consultés. D’habitude, s’il y’a un problème qui se pose, on nous fait appel pour en discuter là déçu. Ce communiqué a été une décision unilatérale de la part du vice-président de la délégation spéciale. La délégation spéciale a ses prérogatives ; ce n’est pas nous qui avons déclenché cette grève. Donc ce n’est pas à nous de la suspendre. Et quand on a posé la question au président de la délégation spéciale de Labé pour savoir pourquoi il a signé le communiqué sans nous consulter, il a affirmé qu’il est malade ; donc qu’il n’a signé aucun communiqué », a expliqué Mamadou Aliou Laly Diallo.

Mais pour le vice-président de la délégation spéciale de Labé qui a émis  ce communiqué, les délégués communaux ne savent rien de ce qui se passe à la commune.

Mamadou Doumbouya dit avoir pris cette décision appelant à la reprise des cours ce mardi dans toute la commune urbaine sur instructions du président de la délégation spéciale Elhadj Cellou Daka Diallo.

« Les conseillers ne savent pas ce qui ce passe à la commune. Hier il y’a eu une rencontre entre le préfet et les autorités éducatives de Labé. Au sortir de cette rencontre, le préfet a demandé  au  président de la délégation spéciale de faire passer un communiqué pour inviter les citoyens à laisser leurs enfants à aller à l’école. À travers le secrétaire général, le maire leur a fait comprendre qu’il est souffrant et qu’il est couché à la maison. Dès après il l’a rappelé pour me dire que Mr le maire étant malade, le préfet a dit de passer un communiqué concernant la reprise des cours ce matin. Une chose que j’ai faite », a indiqué M. Doumbouya.

Une version que le président de la délégation spéciale de Labé Elhadj Mamadou Cellou Daka Diallo a balayé du revers de la main ; car pour lui, étant convalescent en ce moment, cette décision n’émane que du vice-président de la délégation spéciale.

 

 

Ramatoulaye Bah, correspondante régionale à Labé

Tel: 628 88 73 47

Commentaire Facebook