full screen background image

Le siège de la radio Espace attaqué par des manifestants à Matoto


Un groupe de jeunes manifestants a attaqué dans la journée de lundi 12 mars le siège du groupe Hadafo Médias regroupant les radio et télévision privées Espace FM et TV, situé au quartier Matoto, dans la commune du même nom.

Venus des quartiers de Matoto reprochent à ce groupe de médias d’envenimer la crise sociopolitique en accordant la parole aux syndicalistes dissidents qui dirigent la grève des enseignants déclenchée depuis le 12 février dernier.

Pendant le passage des manifestants, des vitres des bureaux ont volé aux éclats, des véhicules de service et ceux appartenant à certains journalistes travaillant au sein de ce média ont été endommagés au grand dam du personnel du groupe Hadafo Médias.

Selon plusieurs sources, les manifestants ayant attaqué le siège d’Espace FM et TV seraient de jeunes militants du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel qui accuseraient cette radio à travers son émission phare « Les Grandes Gueules » de soutenir les syndicalistes dissidents du SLECG et l’opposition, afin d’anticiper le départ du président Alpha Condé.

Interrogé sur cette attaque, le PDG du groupe Hadafo Médias, Lamine Guirassy a déploré cette situation, avant d’ajouter qu’il s’apprête à porter plainte pour saccage et agression du personnel de sa radio.

Dans la foulée, il a précisé que si l’agression de sa radio est un acte d’intimidation, « les auteurs se fatiguent, car soutient-il, le faire museler serait synonyme de laisser son cadavre à la radio ».

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook