full screen background image

Mohamed Camara ému par le décès de Rafiou Diallo qui venait de l’interviewer


La presse guinéenne a été endeuillée lundi le 13 novembre dans un accident de la circulation qui a couté la vie au journaliste-reporter Oumar Rafiou Diallo, travaillant pour la radio Bonheur FM.

L’accident est survenu sur l’autoroute Le Prince, entre Bambeto et Cosa, où la moto que conduisait Rafiou Diallo aurait percuté de plein fouet une femme. Cet accident lui a coûté la vie alors qu’il se rendait à sa rédaction pour diffuser l’interview que lui a accordée le juriste Mohamed Camara qui se prononçait sur la nomination du député Baidy Aribot au poste de 2e vice-Gouverneur de la BCRG.

Interrogé par Conakry après l’accident, le juriste Mohamed Camara se dit choqué et ému par le décès de ce jeune journaliste qui aimait tant son métier.

« Je venais juste de lui (Rafiou Diallo) accorder une interview par rapport à la nomination du député Baidy Aribot à la BCRG. Quelques temps après, c’est Nouhou Baldé, fondateur de Guineematin qui m’a appelé pour m’annoncer la triste nouvelle. Je manque de mots pour dire combien le décès de ce journaliste m’a touché (…) », a déclaré M. Camara, encore sous le coup d’un choc indescriptible.

Selon une source proche de sa famille, Rafiou Diallo sera inhumé ce mardi 14 novembre dans son village natal à Dara-Labé, situé à 7 Km du centre-ville de Labé.

 

 

Boua Kouyaté

Tel : 669 85 20 20

 

 

Commentaire Facebook