full screen background image

OGP : Voici le rapport d’audit qui accable l’ex DG Paul Moussa Diawara


Jeudi 07 juin dernier, l’ancien directeur général de l’Office guinéen de publicité (OGP), Paul Moussa Diawara a été démis de ses fonctions pour malversations financières par le président Alpha Condé sur proposition du nouveau Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana.

Cette décision du pouvoir central est la conséquence de la gabegie financière découverte par une mission d’inspection d’Etat qui a mentionné dans son rapport des malversations financières sans précédent opérées au sein de cette régie financière.

Ces malversations ont été confirmées par l’audit fait par un cabinet d’expertise comptable commandité par le gouvernement Mamadi Youla, à travers le ministère de l’Economie et des Finances, dirigée à l’époque par Maladho Kaba.

Dans ses conclusions provisoire et générale, le cabinet d’expertise comptable souligne ceci :

« CONCLUSION PROVISOIRE

  • Du fait de l’insuffisance de la documentation comptable qui ne répond pas au délai de conservation minimum de 10 ans et des erreurs constatées, les états financiers des exercices 2015 et 2016 ne sont pas fiables et ne reflètent pas l’exhaustivité des transactions de la société ;
  • De 2015 à 2017, l’effectif de la société est passé de 23 à 14 employés. Avec cette latitude pour le recrutement du personnel, à notre avis, il aurait été judicieux de mettre ne place un service comptable interne avec un système d’archivage intégré pour optimiser les ressources financières et sauvegarder le patrimoine de la société en lieu et place d’un cabinet comptable externe.

CONCLUSION GÉNÉRALE

La conclusion générale, ainsi que les principales recommandations seront préparées et intégrées au rapport final, avec les annexes et les pièces justificatives des éléments développés. A ce stade, le montant non validé par notre audit s’élève à GNF 24 838 381 807 ».

Cliquez sur ce lien pour lire l’intégralité du rapport du cabinet d’expertise comptable

Après son limogeage, Paul Moussa Diawara a été confié à l’agent judiciaire de l’État pour engager des poursuites judiciaires contre lui.

 

Mohamed Sylla

 

Commentaire Facebook