Accueil / Uncategorized / Santé maternelle : le Maroc finance un hôpital de 86 lits à hauteur de 160 millions de dirhams

Santé maternelle : le Maroc finance un hôpital de 86 lits à hauteur de 160 millions de dirhams

En marge de son séjour  en Guinée, le Roi du Maroc, Mohamed 6, en compagnie du président Alpha Condé, a visité le chantier de construction de l’Hôpital Mère et Enfant de Conakry financé à hauteur de 160 millions de dirhams.

C’est la Fondation Mohammed 6 pour le développement  durable qui met ce centre hospitalier à la disposition des femmes et enfants du pays.

Situé à Nongo, dans la commune de Ratoma, cet hôpital dont les travaux de construction sont avancés à 20 pour cent, est bâti sur une superficie de plus de 3 hectares.

Sa capacité d’accueil est de 86 lits avec un plateau technique de 4 salles d’opération.

 Le centre Mère et Enfant pourra prendre en charge plus de 1000 naissances, 6 000 consultations gynéco-obstétriques, 12 000 consultations pédiatriques etc…

Selon la partie marocaine, ce centre hospitalier va « contribuer  la réduction des mortalités maternelles et infantiles, à la prise en charge des grossesses à risque, des pathologies de la mère et de l’enfant ».

 Egalement, la Fondation Mohamed 6 pour le développement durable entend par cet établissement, contribuer à la formation des professionnels de la santé.

Complexe de formation professionnelle

Le deuxième chantier visité ce vendredi 24 février, à l’occasion du dernier jour de la visite royale, est celui du « Complexe de Formation professionnelle » de Conakry qui comprendra 21 filières de formation dont 12 en bâtiments et travaux publics.

Les objectifs assignés à ce centre de formation professionnelle sont entre autres, le renforcement de l’employabilité des jeunes et la promotion de leur insertion socioprofessionnelle ainsi que  l’accompagnement des grands chantiers de développement du pays.

Comme l’hôpital, le financement de ce complexe de formation provient de la Fondation Mohamed 6 pour le développement à hauteur de 65 millions de dirhams.

Dans ce fonds, les 15 millions de dirhams vont à l’assistance technique à l’OFPPT.

Bâti sur une superficie de 3,2 hectares, les travaux de construction du centre de formation professionnelle finiront en fin juin 2017.

 Amadou Touré et Ougna E. Camara pour AGUIPEL