full screen background image

Crise à l’UFDG: Cellou Dalein Diallo et Bah Oury se réconcilient à Dakar


[dropcap]L[/dropcap]e Président et le Vice-Président de l’union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo et Bah Oury, en exil depuis 2011, se sont retrouvés à Dakar pour sceller un pacte de paix, après deux ans de brouille, a appris APA lundi de bonnes sources. Selon des témoins, l’actuel président et le fondateur de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) se sont serrés la main devant le doyen Chaikou Yaya Barry, qui a joué à la médiation.
cellou_bahoury
Au terme de cette poignée de mains, le vice-président de l’UFDG, Bah Oury, ancien ministre de la réconciliation, a également effectué une visite de courtoisie chez M. Diallo, dans son hôtel.

L’UFDG, principal parti d’opposition en Guinée, avec 37 députés sur les 114 en lice lors des dernières législatives, est secoué depuis près de quatre ans par une crise interne et de leadership.

D’un côté, Bah Oury et ses partisans et de l’autre, Dalein Diallo et ses proches.

Deux camps, qui s’envoyaient régulièrement par médias interposés des piques autour de la gestion du parti.
En exil forcé depuis 2011, Bah Oury, pourtant fondateur de l’UFDG, n’a eu de cesse de dénoncer « la politique amorphe » de son président, M. Diallo face à un pouvoir à ses yeux agressif.

La crise a atteint son paroxysme lorsque l’UFDG a suspendu M. Bah en exil pour insubordination.

Après des mois de négociation, les deux hauts responsables de l’UFDG ont promis devant les sages de tourner les pages difficiles de leurs relations et faire face à l’avenir, précisent des témoins.

APA

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




One thought on “Crise à l’UFDG: Cellou Dalein Diallo et Bah Oury se réconcilient à Dakar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
10 ⁄ 5 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.