full screen background image

2 octobre 2014 à Mamou : ‘’les besoins des populations n’ont pas été pris en compte’’, selon une ONG


[dropcap]L[/dropcap]es membres de l’ONG Terre Vivante et du Forum civil guinéen ont dénoncé mardi, au cours d’une conférence de presse à Conakry, des malversations liées aux préparatifs de la célébration du 56e anniversaire de l’indépendance de la Guinée, prévue le 2 octobre prochain dans la ville de Mamou, dans le Foutah, a constaté Conakryinfos.
ville_de_mamou Après une enquête d’une semaine sur le terrain à Mamou, Mody Oury Moringa Diallo de l’ONG Terre Vivante Diallo et Ibrahima Balaya Diallo du Forum civil guinéen disent avoir compris ‘’les dessous des festivités du 56ème anniversaire de l’indépendance nationale à Mamou’’.
Selon le Forum civil guinéen Ibrahima Balaya Diallo, les préparatifs de cette fête nationale ont occasionné certaines bavures dont la violation du code des marchés publiques en Guinée.
‘’ Il y a eu une violation flagrante du code des marchés publics. Car des marchés ont été confiés à certaines entreprises avant même la fin des études des dossiers de sélection’’, a-t-fustigé.
Il a en outre dénoncé le népotisme de certaines personnes associées à l’organisation de la 5e fête de la souveraineté.
‘’Des marchés pour la réalisation des certains chantiers ont été confiés à des entreprises incompétentes qui les ont obtenus pour avoir été des proches des dignitaires du régime actuel’’, a martelé Ibrahima Balaya Diallo.
Quant au président de l’ONG Terre Vivante Mody Oury Moringa Diallo, il s’est à son tour étonné des montants faramineux alloués à la rénovation de certains sites et bâtiments administratifs de Mamou, ‘’au lieu d’en construire de nouveaux bâtiments’’.
Selon lui, plus de 27 milliards de francs guinéens ont été débloqués pour la rénovation de ces bâtiments administratifs.
‘’ 8 milliards GNF ont été alloués pour la rénovation du gouvernorat, 7 milliards 200 millions GNF pour la préfecture, 8 milliards 600 millions pour certains marchés publics et 4 milliards GNF pour la mairie de Mamou’’, a-t-il révélé.
‘’ Sur les 234 milliards GNF qui ont été votés pour l’organisation des festivités de cet évènement national, 16 milliards GNF ont été prélevés de ce budget par des prédateurs économiques pour la rénovation du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Il faut avouer que ’les besoins des populations n’ont pas été pris en compte’’, a soutenu Mody Oury Moringa Diallo.
Après les villes de Boké et N’Zérékoré, la ville de Mamou, située à cheval entre la Basse et la Haute Guinée, abritera le 2 octobre prochain, les festivités du 56e anniversaire de l’indépendance nationale.
Boubacar Sidy Baldé
Tel: 620 05 30 91
Conakryinfos.com

 

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
8 + 30 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.