full screen background image

Ebola : les guérisseurs tradipraticiens dénoncent la négligence de leur métier


[dropcap]L[/dropcap]’association des guérisseurs et tradipraticiens de Guinée (AGTP) a fustigé vendredi, au cours d’une conférence de presse à Conakry, leur marginalisation par les autorités sanitaires et administratives du pays dans la lutte contre l’épidémie de la fièvre hémorragique à virus Ebola, a-t-on constaté.

Mamadi Daman Traoré, président de l'AGTP.

Mamadi Daman Traoré, président de l’AGTP.

Selon le président de cette association Mamadi Daman Traoré, la lutte contre Ebola doit nécessairement impliquer les médecins guérisseurs traditionnels.

‘’ Pour que la lutte contre le virus Ebola soit efficace et exhaustive, cela nécessite aussi l’apport des guérisseurs et tradipraticiens auprès desquels près de 50% des malades se tournent en Guinée’’, a-t-il révélé, ajoutant que les guérisseurs traditionnels réfléchissent actuellement sur un projet de sensibilisation contre cette épidémie.

Pour M. Traoré, ‘’le gouvernement doit adopter une politique générale de lutte contre les maladies virales, notamment l’Ebola qui prendrait en compte, à l’image de la Chine, les guérisseurs traditionalistes’’, -t-il proposé.

Ce tradipraticien soutient qu’il a lui-même reçu des patients présentant des symptômes similaires à ceux de la fièvre Ebola qu’il a automatiquement redirigés vers les centres de traitements appropriés.

‘’J’ai reçu des personnes présentant des signes de vomissement et de forte fièvre semblables au virus Ebola, avant de les diriger vers les centres de traitement’’, a indiqué M. Traoré.

Pour rappel, les autorités du pays ont formellement interdit aux personnes présentant des symptômes du virus Ebola d’aller se faire traiter chez les tradipraticiens. Ces mesures préventives du gouvernement visent à limiter les risques de transmission de la maladie en Guinée.

Boubacar Sidy Baldé

Tel: 620 05 30 91

Conakryinfos.com  

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
13 × 11 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.