full screen background image

Ebola : le dernier bilan fait état de 1495 cas confirmés dont 887 décès


[dropcap]L[/dropcap]a cellule de la coordination nationale de lutte contre Ebola et ses partenaires (OMS, MSF et CDC d’Atlanta) a publié samedi, au cours d’une conférence de presse, un communiqué sur le dernier bilan sur l’évolution de l’épidémie de la fièvre Ebola en Guinée, a constaté Conakryinfos.

ebola_guinee Selon leur rapport en date du 17 octobre, la Guinée a enregistré 1.495 cas de virus d’Ebola dont 887 décès, soit un taux estimé à 53,3%.

Dans la lutte contre l’épidémie, la cellule note le respect strict des mesures de prévention chez le personnel de santé, qui selon elle, n’a enregistré en son sein aucun cas de contamination.

‘’Depuis plus d’une semaine, aucun cas d’infection des agents de santé n’a été enregistré dans les différents centres hospitaliers du pays’’, apprend-on dans le communiqué.

La coordination nationale dirigée par Dr. Sackoba Keita précise que les agents de santé n’ont pas été contaminés grâce aux actions réalisées par le gouvernement et ses partenaires, en dotant la Croix Rouge en huit véhicules pour renforcer ses capacités d’intervention des équipes sur le terrain (enterrement sécurisé et gestion des cadavres).

A cela s’ajoute la dotation des hôpitaux de Conakry et les régions de Kankan, Faranah et N’Zérékoré en gants et en chlore pour des besoins de deux mois.

Depuis la déclaration officielle de l’épidémie de la fièvre Ebola au mois de mars dernier, la Guinée connait actuellement une flambée du nombre de contamination qui crée la psychose dans le pays.

Selon l’OMS, à partir du mois de décembre prochain, l’Afrique de l’ouest pourrait enregistrer 5.000 à 10.000 nouveaux cas de contamination de l’épidémie de la fièvre Ebola.

Négligence du métier des tradipraticiens ?

A près la sortie médiatique des tradipraticiens de Guinée, dénonçant leur marginalisation dans la lutte contre l’épidémie de la fièvre Ebola, le coordinateur national Dr. Sackoba Keita a promis de les associer pour éradiquer cette maladie.

‘’ Ont prévoit d’associer les guérisseurs tradipraticiens de Guinée dans la lutte contre la maladie comme l’a fait la Sierra Leone’’, a annoncé Dr. Keita qui a indiqué que ce guérrisseurs ont permis au gouvernement sierra léonais de détecter des cas suspects de maladies du virus Ebola.

‘’C’est un système qui s’est avéré efficace dans la lutte contre le virus Ebola en Sierra Léone dans ce pays’’, a rappelé Dr. Sackoba Keita qui a précisé que le métier des tradipraticiens n’est pas négligé dans la lutte contre le virus Ebola en Guinée..

 

 

 

 

 

 

Boubacar Sidy Baldé

Tel: 620 05 30 91

Conakryinfos.com

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
6 + 10 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.