full screen background image

Rencontre Alpha Condé-Sidya Touré : voici la moisson du président de l’UFR


[dropcap]L[/dropcap]e président del’UFR Sidya Touré a été reçu lundi, au Palais Sekhoutoureya par le président Alpha Condé pour discuter du dialogue politique amorcé entre le pouvoir et l’opposition.

alpha_conde_sidya_toure Pour faire avancer le débat sur l’organisation des élections libres et transparentes, le représentant spécial des Nations-Unies, Mohamed Ibn Chambas et le chef de délégation de l’OIF, Mohamed Solia Sokona avaient plaidé pour des rencontres périodiques entre le président de la Républiques et les acteurs politiques.

C’est dans cette perspective que le président Alpha Condé a reçu le leader de l’UFR pour discuter du déblocage des points de désaccords encore en suspens entre les parties prenantes au dialogue. Les points de désaccords qui ont conduit à la suspension du dialogue concernaient entre autres la recomposition des délégations spéciales, la CENI et le fichier électoral.

Selon Sidya Touré, au cours des discussions avec le président Alpha Condé, une solution a été trouvée pour la recomposition des délégations spéciales.

« Le premier point de recommandations qui est la recomposition des délégations spéciales est déjà trouvé. Il nous reste deux autres que je vais exposer demain mardi à l’opposition lors de notre rencontre », a-t-il déclaré devant la presse au sortir de l’audience avec le chef de l’Etat.

A la question de savoir si cette rencontre avec le locataire de Sekhoutoureya est une porte de rapprochement entre le RPG-Arc-en-ciel et l’UFR, Sidya a indiqué que cette inquiétude est hors du débat du jour.

Il a en outre précisé qu’il n’est pas allé au palais présidentiel pour représenter l’opposition, mais plutôt son parti qui est l’UFR.

Face au tollé créé par l’annonce de son audience que lui a accordée le président Alpha Condé chez certains hommes politique, le président de l’UFR s’est fait entendre.

« Si j’ai bonne mémoire, je suis dans l’opposition depuis 15 ans, avant même que d’autres n’y arrivent. Pour moi le fait de rencontrer le chef de l’Etat dans un pays pour évoquer des questions qui nous sont communs, cela va dans le sens du débat politique que nous entretenons tous. Ce qui est malheureux c’est que d’autres visites ont eu lieu là-bas avec le président Alpha Condé, mais je n’ai pas entendu de rapprochement. Pourquoi si c’est l’UFR qui le fait, cela doit être dit?», s’est-il interrogé en insistant sur son appartenance à l’opposition, où est depuis longtemps.

A rappeler que le président de l’UFR a été accompagnée à cette audience par deux des responsables de son parti, notamment les Baidy Aribot et Bakary Goyo Zoumanigui.

Ibrahima Sory BARRY (BIS)

Tel: 620 107 071

Conakryinfos.com

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
34 ⁄ 17 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.