full screen background image

Mali: La route reliant Labé coupée après la visite du président Alpha Condé dans la localité


[dropcap]L[/dropcap]a route reliant Mali à Labé n’est plus praticable pour les automobilistes et les habitants voulant voyager à travers cette route dont l’état ne cesse de se dégrader.

La route reliant Mali à Labé avec des jeunes à l'œuvre.

La route reliant Mali à Labé avec des jeunes à l’œuvre.

Samedi, nombreux étaient des passagers et des automobilistes qui ont été contraints de rebrousser chemin en apprenant que la route reliant Mali à Labé est coupée au grand dam des usagers de la route.

Cette situation est observée dans la localité de Tialy relevant du district de Doghol, située à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Mali.

De sources concordantes, ce nouvel isolement de la préfecture de Mali est provoqué par le cortège de la délégation du gouverneur de Labé, Sadou Kéita, ayant emprunté la voie routière pour se rendre à Mali lors de la tournée du président Alpha Condé dans les sous-préfectures de cette préfecture.

“La route Mali-Labé est très mauvaise, surtout au niveau de Tialy qui est un véritable casse-tête pour les usagers. Lorsque le président a été annoncé pour une tournée dans les sous-préfectures de Mali, les autorités ont déployé des machines pour arranger cette partie qui est très boueuse et glissante surtout pendant la saison des pluies”, a expliqué un habitant de Mali joint par Conakryinfos.

“Avec l’action des machines, la délégation du gouverneur de Labé a pu faire sa mission sans trop de problèmes grâce aux véhicules 4×4 dans lesquels elle roulait. Mais dès le retour de cette mission à Labé, la route est devenue impraticable à cause des mouvements des véhicules qui ont laissé un trou béant sur cette partie de la chaussée formée d’argile” a-t-il ajouté.route_mali_labé2

A la gare routière de Mali, les passagers voulant se rendre à Labé et à Conakry n’ont trouvé aucun véhicule devant les transporter.

Quant aux transporteurs, ils se sont tous rendus à Tialy pour essayer de boucher le trou béant formé sur la chaussée après le passage de la délégation du gouverneur Sadou Kéita.

Avant les transporteurs, les habitants de Tialy se sont mobilisés pour boucher les trous à l’aide des cailloux.

En tout cas, en attendant le rétablissement du trafic sur le tronçon Labé-Mali, le bitumage de cette route, comme l’a promis le président Alpha Condé, est impatiemment attendue par les populations de Mali-Yembering.

Karim Gandhi Diallo

Tel: +224 623 21 43 01

Conakryinfos.com

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
20 ⁄ 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.