full screen background image

N’Zérékoré: levée du couvre-feu, les activités reprennent dans la cité (officiel)


[dropcap]L[/dropcap]e préfet de N’Zérékoré, Aboubacar M’Bop Camara, a levé lundi le couvre feu qui avait été instauré dans cette ville située dans le sud est du pays, où des affrontements entre partisans du parti au pouvoir et des militants de l’opposition ont fait samedi dernier un mort et près de quatre vingt blessés, a-t-on appris de sources concordantes.

nzérékoré_ville Une dizaine d’arrestations a été opérées également suite à ces violences qui ont émaillé la campagne électorale.

La violence de ces heurts qui ont éclaté lors de la visite du candidat Alpha Condé, dans la capitale forestière, s’illustre de par le nombre de blessés enregistré et qui serait près de 80 personnes, dont une trentaine par balles.

Dans un communiqué publié dimanche, la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE-UE) en Guinée, a rappelé l’importance de mener une campagne dans un climat apaisé. La mission a déploré les incidents survenus dans la province de N’Zérékoré, tout en appelant les autorités à faire toute la lumière sur cette affaire.

Le gouvernement guinéen, pour sa part, condamne également ces incidents appelant les populations à la retenue. Dans une déclaration, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Mahamoud Cissé, a invité les forces de sécurité à barrer la route aux fauteurs de troubles.

Après la levée de ce couvre-feu instauré pour des mesures de sécurité, les activités ont normalement repris dans la cité, où il faut tout de même le noter, la tension reste vive au centre-ville de N’Zérékoré.

 

 

 

APA

 

 

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
10 + 25 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.