full screen background image

Lola: L’incendie de l’hôpital préfectoral redonne la santé à plusieurs anciens malades


[dropcap]U[/dropcap]n incendie s’est produit samedi 17 octobre dernier à l’hôpital préfectoral de Lola, au sud-est de la Guinée, causant d’importants dégâts matériels et des blessés, a-t-on appris de sources hospitalières.

incendie_guinee_conakry

Image d’archives.

L’explosion d’un frigo de l’hôpital serait la cause de l’incendie qui, malgré l’ampleur des flammes, n’a fait aucune victime parmi les patients admis dans ce centre hospitalier public.

Mais, cinq jeunes hommes en provenance de la périphérie de l’hôpital, venus jouer les pompiers pour éteindre le feu, auraient été grièvement blessés par les flammes. Vu l’ampleur de leur blessure, ils auraient été évacués d’urgence à l’hôpital régional de N’Zérékoré pour des soins intensifs.

Outre, ces blessés, plusieurs patients dont certains ne pouvaient se relever ou marcher, ont été pris de panique par les cris d’une sage-femme leur annonçant un départ de feu dans une salle de l’hôpital.

Pris de panique, nombreux sont des patients parfois immobiles qui se sont relevés de leur lit pour essayer de sortir des salles dans l’espoir de se mettre à l’abri.

“Mon grand-frère était admis dans cet hôpital depuis des semaines, mais à cause du feu qui avait commencé à se propager dans les différentes salles, il s’est relevé de lui-même pour se sauver, alors que j’étais sorti pour lui trouver à manger”, a expliqué M. Doré, un garde-malade joint par Conakryinfos.

“Cet incendie a permis à ma sœur qui se plaignait de maux de ventre de n’avoir plus mal, car la façon dont les gens sont venus nous informer dans la salle, a fait que la patiente et les visiteurs se sont lancés dans une course de sauve-qui-peut”, a ajouté Tokpana, un jeune venu d’un village de la préfecture.

Malgré la panique que cet incendie a semé au sein de l’hôpital préfectoral, il a été vite maitrisé par des personnes de bonne volonté qui se sont battues contre les flammes.

Ces flammes ont tout de même calciné, le bureau d’accueil, le laboratoire et une autre salle non loin de la maternité.

Mohamed Sylla
Conakryinfos.com

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
20 + 28 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.