full screen background image

Maison centrale: Le Premier ministre et Damantang Camara exfiltrés par des militaires


said_fofana [dropcap]L[/dropcap]’évasion spectaculaire de plusieurs prisonniers de la maison centrale de Conakry vient de prendre une autre tournure. Et pour cause!

Des détenus n’ayant pas réussi à s’évader ont agressé lundi 9 novembre des gardes pénitenciers qu’ils ont dépossédés de leurs armes avant de retourner dans leurs cellules.

Mécontents pour n’avoir pas réussi à s’en fuir comme une dizaine d’autres détenus, plusieurs autres prisonniers ont fait usage d’armes automatiques qu’ils ont retirées des gardes pénitenciers qu’ils ont violemment agressés pour se procurer leur arme de garde.

Etant munis d’armes à feu, ces détenus ont fait retentir des tirs nourris dans les différentes cellules qu’ils occupent dans cette maison d’arrêt peuplée de plus de plus de 1 200 détenus.

Face à cette situation, plusieurs membres du gouvernement, venus pour s’enquérir de l’état de la maison centrale après l’évasion d’une dizaine de détenus, ont été exfiltrés par des militaires armés jusqu’aux dents, pour échapper aux tirs nourris de prisonniers à l’intérieur de la prison.

Parmi ces membres du gouvernement figurent le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana, le ministre Albert Damantang Camara et le maire de Kaloum, Mme Makhadi Camara.

“Le Premier et les autres ministres sont ressortis de la maison centrale sous une haute escorte militaire, car des tirs nourris ne cessaient de provenir de l’intérieur de la prison”, a indiqué le reporter de Conakryinfos sur place.

Avant le départ du chef du gouvernement, la situation était encore hors de contrôle à la maison centrale, où des tirs nourris continuent d’être entendus à l’intérieur des cellules qui restent pour le moment contrôlées par des prisonniers révoltés.

Ces détenus ne cessent de réclamer leur jugement, d’où le slogan “Jugement! Jugement!”; “Jugement! Jugement!”.

Facely Diawara

Tel: 666 51 000 26

Conakryionfos.com

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




3 thoughts on “Maison centrale: Le Premier ministre et Damantang Camara exfiltrés par des militaires

  1. Souleymane Conde

    C’est très regrettable pour la Guinée.
    La maison centrale doit être sécurisée et équipée jusqu’aux dents car elle abrite tous les grands criminels, des vrais tueurs à gage sans scrupules, les prisonniers les plus dangereux du pays.

    C’est encore regrettable pour la Guinée, cette prison ne doit plus rester en plein cœur de la capitale.
    Toutes les grandes prisons doivent être située dans une île ou dans une zone très reculée ou isolée de la ville, en cas évasion il serait trop facile de rattraper les évadés, sans que les pauvres citoyens ne soient terrifiés comme le cas d’aujourd’hui avec les coup de fusils.

    Plus dommage encore pour la Guinée, il y a des grands criminels qui coopèrent avec certaines gardes pénitentiaires, j’ai les larmes aux yeux pour cet état de fait.

    Ces évadés ont tués des pères de famille, des innocents, volés les gens, violés les filles, kidnappés, assassinés plein de nos cadres.

    L’Etat doit réunir toutes les forces de l’ordre afin de traquer ces grands criminels car ils n’ont plus leurs places dans la société.

    Je demande à toute la population de Guinée, particulièrement celle de la capitale et singulièrement celle de Kaloum d’aider et coopérer avec les autorités pour qu’ils puissent traquer ces grands tueurs sans scrupules pour que nous vivons en paix sans crime.

    Reply
    1. Bah Mamadou

      “elle abrite tous les grands criminels,” “traquer ces grands criminels ” Monsieur Souleymane Conde, les grands criminels se trouvent aux sommet de l’Etat, des assasins sans scrupuls se trouvent dans les bureaux de l’administration. Les vrais meutrier se touvent dans le système judiciare, l’armée, la police. Alors epargnez-nous vos analyses.

      Reply
      1. Malcom S

        Bah je sais de quoi tu souffre,mais la remede de ta maladie est produite dans des conditions normale une fois chaque 5 ans donc attent encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
4 − 1 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.