full screen background image

Drame à Touba: trois morts et 13 personnes interpellées (Procureur)


arme_blanche_machette [dropcap]L[/dropcap]e procureur de la Cour d’Appel de Conakry, Moundjour Chérif, a annoncé l’interpellation de 13 individus suite aux violences survenues dimanche dernier à Touba (Moyenne Guinée), autour de la construction d’une mosquée, faisant trois morts et d’importants dégâts matériels.

Moundjour Chérif qui s’exprimait mercredi à la télévision nationale, ces personnes sont poursuivies pour ‘’association de malfaiteurs, destruction d’édifices, coups et blessures volontaires, vol”

Dans un communiqué publié au lendemain de ces incidents, le gouvernement avait promis de faire la lumière sur cette affaire.

Les autorités préfectorales de Gaoual, circonscription dont relève Touba, ont précisé que les deux morts sont des frères venus de France pour assister au ‘’FIDAO” un pèlerinage annuel qui a lieu dans cette cité.

Sur les circonstances de leur mort, le préfet de Gaoual a expliqué que ‘’ces jeunes ont été pris à partie par une foule en colère pendant qu’ils détruisaient la mosquée qui est l’objet de toutes ces

violences. Le premier a eu la tête coupée par une machette et le second a été poignardé et est mort à l’hôpital.”

A ces deux décès est venu s’ajouter celui d’une femme qui a succombé à un infarctus, après la destruction de sa maison.

Conakryinfos avec APA

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
9 × 12 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.