full screen background image

L’OMS annonce la fin de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest (officiel)


ebola_fin [dropcap]L[/dropcap]e virus aura tué en tout plus de 11.000 personnes, essentiellement en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

L’information avait été livrée mercredi. L’OMS a bien annoncé jeudi la fin de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

La mobilisation continue. “Aujourd’hui, l’Organisation Mondiale de la Santé déclare la fin de l’épidémie d’Ebola au Libéria et affirme que toutes les chaînes connues de transmission en Afrique de l’Ouest ont été stoppées”, a indiqué l’institution. “Nous devons rester mobilisés”, a cependant dit Peter Graaff, directeur de l’OMS en charge d’Ebola lors d’une conférence de presse, à cause notamment de possibles “flambées”.

L’avertissement de l’ONU. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a cependant mis en garde mercredi contre les risques de résurgence de ce virus et a souligné la nécessité de tirer les leçons de cette crise. “Nous pouvons nous attendre à de nouvelles flambées d’Ebola dans l’année à venir”, a-t-il estimé en soulignant que le Liberia avait connu deux résurgences après avoir été déclaré débarrassé du virus. “Mais l’ampleur et la fréquence de ces flambées devraient décroitre avec le temps”, a nuancé Ban Ki-moon.

11.315 morts. Cette épidémie, la plus grave depuis l’identification du virus en Afrique centrale en 1976, a fait plus de 11.315 morts sur quelque 28.637 cas recensés. Les victimes se sont concentrées à plus de 99% dans trois pays voisins : Guinée (plus de 2.500 morts), Sierra Leone (plus de 3.900 morts) et Liberia (plus de 4.800 décès), des bilans sous-évalués selon l’OMS.

Conakryinfos avec AFP

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
30 × 17 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.