full screen background image

Kindia : Le vice-ministre russe de la santé visite le centre de recherche construit par Rusal


rusal_kindia_crems [dropcap]U[/dropcap]ne délégation conduite par le vice-ministre Russe de la santé, Serguei Kraevoi, a visité ce mardi 2 février 2016 le centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et de soins médicaux (CREMS) de Kindia, construit par la compagnie RUSAL.

Cette démarche du vice-ministre russe s’inscrit dans le cadre de la coopération entre son pays et la Guinée pour la fabrication d’un vaccin contre le virus Ebola.

Après deux jours d’intenses travaux avec les autorités guinéennes à Conakry, Serguei Kraevoi, à la tête d’une forte délégation s’est rendu à Kindia pour visiter ce laboratoire qui a été construit par la compagnie RUSAL à hauteur de 10 millions de dollars. Le vice ministre de la Santé a décliné les objectifs de sa visite et souligné que ce centre répond aux normes requis pour une recherche de grande envergure

‘’ L’objet de notre visite au CREMS est d’examiner la possibilité de production de vaccins contre la maladie Ebola et certaines maladies infectieuses dans ce bijou construit par la compagnie Rusal. Je vous dirais que j’ai apprécié ce centre de recherche d’épidémiologie , microbiologie et de soins médicaux (CREMS) par la qualité de l’infrastructure, et nous promettons que la Fédération de Russie va appuyer l’activité de recherche en Guinée , en ce qui concerne les travaux avec les experts russes dans le domaine des recherches et la possible production de vaccin sur place contre les maladies infectieuses, comme le souhaite le président Alpha Condé’’ a déclaré le vice-ministre russe chargé de la santé.

M. Serguei Kraevoi a ensuite remercié le Président Alpha Condé avec qui il dit avoir évoqué la possibilité de production de vaccins contre plusieurs maladies infectieuses.

De son côté, le Directeur Général de Rusal Guinée, Guennadi Vlassov, a exprimé toute sa fierté d’accueillir dans les locaux de ce centre construit par sa compagnie, une délégation venue de la Fédération de Russie dans le cadre de la recherche scientifique, après la maladie à virus Ebola.

‘’Nous avions dit un jour que ce centre aura une autre vie une fois qu’Ebola sera vaincue. Aujourd’hui, il s’agit bien sûr d’organiser une production de vaccin de grande portée mondiale. Maintenant nous sommes fiers de recevoir dans ce grand centre, des experts du Ministère de Santé de la Fédération de Russie qui sont ici pour examiner les possibilités de recherche et de production de vaccin contre Ebola sur place ( Guinée, ndlr), bien sûr en conformité avec les exigences médicales’’ s’est félicité le Directeur Général de RUSAL-Guinée.

Dr Alia Latyr Sylla, l’administrateur du CREMS, a remercié la Fédération de Russie à travers son vice-ministre de la santé qui a choisi le CREMS comme point de départ pour une recherche de ‘’grande envergure’’.

‘’ Recevoir une personnalité de ce genre est un grand honneur pour notre centre construit par RUSAL. S’il est là aujourd’hui c’est pour marquer le début d’une grande collaboration entre la Guinée et la Fédération de Russie. Ce centre qui permettait de poser le diagnostic pendant la période d’Ebola va servir de nos jours à beaucoup de choses. Nous déjà ici on posait le diagnostic pas seulement d’Ebola, mais aussi de VIH et d’Hépatite. Donc ce centre peut prendre en charge et les malades de cholera ou d’autres malades de fièvre hémorragique. Il est temps que la Guinée prenne ses engagements et arrive à collaborer avec la Fédération de Russie pour que le centre continue d’aider le pays dans le cadre de la prise en charge de ces maladies qui coûtent excessivement chères’’ a souhaité le Directeur du Centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et de soins médicaux (CREMS) de Pastoria à Kindia.

A rappeler qu’un accord a été signé ce mardi 2 février 2016 entre l’Institut Pasteur de Guinée et celui de Gamaleya (Institut de Recherche scientifique en épidémiologie et microbilogie). Ce centre russe est l’un des plus réputés en la matière.

Mohamed Sylla
Conakryinfos.com

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
12 × 13 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.