full screen background image

Meurtre de Mohamed Diallo: Cellou Dalein et Bah Oury entendus par les enquêteurs


bah_oury_cellou_dalein_diallo [dropcap]A[/dropcap]près la mort par balle du journaliste Elhadj Mohamed Diallo vendredi au siège de l’UFDG, les enquêteurs ont commencé à auditionner les différents responsables du principal parti d’opposition pour situer les responsabilité dans cette tragédie.

Après l’audition samedi du 1er vice-président, Bah Oury par les officiers des investigations judiciaires de la gendarmerie de Kipé, le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo en compagnie de son avocat, s’est aussi prêté dimanche aux questions des enquêteurs, a-t-on appris de bonnes sources.

Depuis la mort par balle du journaliste Elhadj Mohamed Diallo lors des échauffourées entre pro Cellou et Bah Oury au siège de l’UFDG, où le second a été empêché de participer à la réunion du bureau exécutif du parti, les deux camps se renvoient les responsabilités dans la mort tragique de journaliste qui était dans l’exercice de son métier.

Selon le camp du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, c’est Bah Oury en personne qui a fait usage de son arme à feu qui a tué le journaliste dans une volonté d’éliminer physiquement le président du parti.

Quant à Bah Oury, il soutient mordicus que le journaliste de Guinée7 a été tué par balle, “devant témoins”, par Sow, un des gardes du corps de Cellou Dalein Diallo qui voulait l’abattre en personne.

Elhadj Mohamed Diallo reconnu par ses confrères comme un journaliste au cœur des grands événements tire sa révérence en laissant derrière lui une veuve et une fillette de 4 ans.

Dimanche, il a rejoint sa dernière demeure au cimetière de Bomboli, dans la haute banlieue de Conakry, où il repose désormais à jamais.

Mohamed Sylla

Conakryinfos.com

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
19 × 12 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.