full screen background image

Le gouvernement guinéen supprime les barrages routiers non conventionnels


barrages_routiers [dropcap]L[/dropcap]e gouvernement guinéen vient de satisfaire l’une des revendications des centrales syndicales ayant déclenché une grève générale qui a paralysé les activités économiques sur toute l’étendue du territoire national.

Jeudi, dans un communiqué conjoint, le chef d’tat major de la gendarmerie et le directeur général de la police ont annoncé la suppression et l’interdiction de tous les barrages routiers non conventionnels, a-t-on appris de sources officielles.

Cette décision des autorités des forces de sécurité fait suite à la prolifération de barrages érigés sur plusieurs routes interurbaines, entravant ainsi la libre circulation des personnes et des biens.

“Les autorités de la police et de la gendarmerie nationale ont tenu à informer les usagers de la route que tous ces barrages non-conventionnels sont formellement supprimés et interdits”, a précisé le communiqué conjoint.

Toutefois, rappelle le communiqué, “les barrages conventionnels aux frontières et aux points stratégiques à l’intérieur du territoire national seront maintenus dans le cadre de la défense du territoire et des nécessités de sécurité intérieure”.

Pour une meilleure application de cette décision, les responsables des forces de sécurité guinéennes ont mis à la disposition des usagers de la route, des numéros verts pour dénoncer les auteurs de l’installation de ces barrages dénoncés par les syndicalistes.

Depuis lundi 15 février, les activités économiques sont paralysées à Conakry et à l’intérieur du pays à cause de la grève générale déclenchée par les principales centrales syndicales (CNTG et USTG) dont la principale revendication reste et demeure la diminution des prix du carburant à la pompe après la chute des cours du pétrole sur les marchés internationaux.

Mohamed Sylla

Conakryinfos.com

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
23 + 30 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.