full screen background image

5 militaires retraités jugés à Conakry pour « offense au chef de l’ Etat »


cour_dappel_de_conakry [dropcap]C[/dropcap]inq militaires guinéens retraités dont le secrétaire général du syndicat des retraités militaires et veuves, le colonel Jean Dougo Guilavogui et 4 de ses camarades ont comparu ce vendredi devant le Tribunal de première instance de Mafanco, situé dans la banlieue de Conakry, pour des chefs d’accusation portant sur une « offense au chef de l’Etat et attroupement non autorisé», a-t-on appris de source judiciaire.

Ces officiers interpellés en septembre 2015, vont devoir s’expliquer devant cette Cour, sur les accusations portées contre eux.

Avant leur interpellation, ils avaient saisi l’opinion par voie de presse, sur le sort de 4000 militaires admis à faire valoir leur droit à la retraite à la faveur de la réforme entreprise au sein des Forces armées.

Le secrétaire général du bureau des retraités avait accusé ouvertement le gouvernement guinéen de n’avoir pas fait assez dans la mise en œuvre des conditions d’accompagnement des 4000 retraités militaires, qui ont quitté l’armée, il y a environ 3 ans.

Leurs avocats pensent que leurs clients ont été détenus sans la moindre « preuve ». Ils s’attendent donc à leur libération au terme de ce procès, renvoyé au 15 mars prochain.

APA

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
9 + 4 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.