full screen background image

Arrêté pour vol de portable, il prend aussi le téléphone du médecin qui l’examine


police [dropcap]À[/dropcap] Nantes, c’est un fait insolite qui s’est produit, car un homme interpellé dans un premier temps pour le vol d’un Smartphone n’a pas pu s’empêcher de récidiver alors qu’il se trouvait devant le médecin. Selon la police, l’homme n’était »pas coopératif » avec les agents de surveillance, il a donc été interpellé et placé en garde

À Nantes, c’est un fait insolite qui s’est produit, car un homme interpellé dans un premier temps pour le vol d’un Smartphone n’a pas pu s’empêcher de récidiver alors qu’il se trouvait devant le médecin.

Selon la police, l’homme n’était »pas coopératif » avec les agents de surveillance, il a donc été interpellé et placé en garde à vue. Les policiers ont aussi retrouvé sur l’individu un chéquier volé appartenant à une entreprise nantaise.

Mais loin de s’avouer vaincu, l’homme ne s’est pas découragé. Après avoir demandé à être examiné par un médecin, l’homme aurait profité d’un instant d’inattention de ce dernier, parti chercher un médicament, pour lui dérober son téléphone portable et le cacher dans son pantalon.

Un individu qui pourrait être un cleptomane

Au vu de cet engouement pour le vol, cet individu âgé de plus de 30 ans pourrait être un cleptomane. Cette maladie se caractérise par une envie irrésistible de dérober des objets dès que ceux-ci tombent sous la main. L’aventure de ce trentenaire a commencé à Nantes et plus particulièrement dans le magasin La Fnac de la ville. Il avait procédé au vol d’un mobile vendu par cette enseigne lorsque les vigiles ont décidé de l’interpeller pour le transmettre aux forces de police. Pour cette affaire, il a écopé d’un placement en garde à vue au cours de laquelle il a demandé à être examiné par un professionnel de la Santé.

Un mobile à 149 euros puis un second en garde à vue

Plusieurs critères négatifs étaient déjà au rendez-vous puisqu’il avait été violent avec les vigiles, le Smartphone d’une valeur de 149 euros avait été dérobé et un chéquier volé a aussi été retrouvé dans ses affaires. La liste s’est allongée un peu plus avec un second téléphone portable. En effet, lorsqu’il a rencontré le médecin sur sa demande, il n’a apparemment pas pu s’empêcher de fouiller les environs pour dérober un mobile. Ce dernier se trouvait dans la poche d’une veste de ce professionnel, il s’était absenté de la pièce pour prendre un médicament destiné à cet homme. Cette histoire n’est pas encore terminée, car il nie en bloc toutes les accusations.

Les deux parties ont décidé de porter cette affaire devant la justice

En parallèle, les forces de l’ordre ont pu contacter le magasin victime du vol, c’est également le cas pour le propriétaire de ce chéquier. La police a pu en apprendre davantage sur ce moyen de paiement, il se trouvait dans une voiture lorsqu’il a été volé dans la nuit du 13 au 14 avril. Les deux parties ont décidé de porter cette affaire devant la justice, il sera donc jugé pour le vol des appareils et du chéquier dès le début de la semaine. Un magistrat le recevra dans son bureau en comparution immédiate dans la journée du 18 avril.

Il est important de noter que ces accusations ne sont pas les seules sur son casier, car, apparemment, il a déjà fait l’objet d’une condamnation similaire pour un vol.

Lesnewseco

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
21 − 6 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.