full screen background image

La Journée internationale de l’alphabétisation célébrée en apothéose à Conakry


fonbale_alphabetisation [dropcap]L[/dropcap]a République de Guinée, à l’instar des autres pays du monde, a célébré la Journée internationale de l’alphabétisation ce jeudi 8 septembre à Conakry. Une commémoration que le Lions Club de Conakry et la Fondation Binta Ann pour les enfants et les femmes (FONBALE) ont mis à profit pour organiser un concours de lecture sous le thème “Agir contre l’illettrisme et l’accès de tous à la lecture, à l’écriture et aux compétences de base”. C’était à l’école primaire du Centre, sis à Kouléwondy dans la commune de Kaloum.

La cérémonie auréolée par la prestation artistique du groupe Banlieuz’Art était placée sous la présidence d’honneur du député uninominal de Kaloum, l’honorable Baidy Aribot.

Dans son discours de circonstance, la présidente de la FONBALE a évalué l’importance de cette journée qui, selon Binta Anne, vise à accompagner les enfants dans le cadre du renforcement de l’éducation et de la protection contre les phénomènes comme l’excision.

« Tout le problème de la Guinée aujourd’hui découle du manque de l’éducation des enfants surtout de leur scolarisation », a-t-elle déploré.

De son côté, le secrétaire exécutif de l’UFR a mis un accent particulier sur l’impact négatif de l’analphabétisme au niveau des jeunes à travers le pays.

« Les conséquences de l’analphabétisme sur notre pays en termes de développement et surtout la déperdition scolaire des enfants et des jeunes prennent des proportions inquiétantes sur leur vie », a-t-il fait remarquer.

Baidy Aribot a ensuite pris l’engagement de veiller de manière intentionnée à l’inclusion dans la prochaine loi de finances à l’Assemblée du budget consacré à alphabétisation. Car, estime le parlementaire, ce sont des actions qui permettront de renforcer la capacité des enfants qui constituent l’avenir du pays à l’image d’autres pays de la sous région.

Pour sa part, le représentant du ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation a indiqué que le secteur de l’analphabétisme souffre de manque d’investissement à hauteur de 65%  comme taux de d’analphabètes dans le sud du Sahara.

C’est pourquoi Alsény Camara a salué le thème retenu cette année à sa juste valeur “Lire le présent et écrire l’avenir” qui, à ses dires, permettra de tirer les leçons pour changer la tendance en Guinée et dans le monde.

La cérémonie a pris fin par la remise d’un important lot de kits scolaires aux heureux gagnants, dont les tablettes, les livres et les cahiers gracieusement offerts par la FONBALE.

Facely Diawara

00224 628 51 43 33

Conakryinfos.com

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
9 ⁄ 3 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.