full screen background image

Un ministre accuse le colon blanc dans la destruction du patrimoine historique et culturel guinéen


nimba_masque_baga [dropcap]L[/dropcap]e projet de loi portant protection, conservation et mise en valeur du patrimoine historique culturel guinéen a été adopté samedi 29 octobre à l’Hémicycle par les parlementaires. Une plénière au cours de laquelle le ministre de la Culture, des sports et du patrimoine historique a pointé un doigt accusateur sur le colon blanc qu’il prend pour responsable d’être de la destruction du patrimoine historique et culturel guinéen.

Siaka Barry a justifié le bien-fondé de son accusation en ces termes : « C’est le régime colonial, (…) après cette arrivée à bout de la résistance héroïque et patriotique des grands résistants africains sur le sol guinéen, qui a fait main basse sur la richesse coloniale de l’Afrique en général, mais sur celui de la Guinée en particulier », a-t-il martelé.

Pour la valorisation dudit patrimoine, le député uninominal de Kaloum a invité les autorités à mettre du sien en vue d’une meilleure promotion de celui-ci. Ce qui, de l’avis de Baidy Aribot, passe nécessairement par la mise à disposition du ministère de tutelle de moyens lui permettant de relever le défi qui l’interpelle.

« Je pense qu’il faudrait que nous valorisions notre patrimoine à travers des infrastructures digne du nom. Ce projet de loi qui est en discussion, c’est une bonne chose. Mais ce ministère a besoin d’argent. Il est beau de dire il faut, il faut. Mais quand ils n’ont rien, ils ne peuvent que formuler de vœux pieux », a indiqué l’ancien ministre de la Jeunesse, des sports et de la Culture.

Mady Bangoura

00224 664 29 48 51

Conakryinfos.com

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
16 + 13 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.