full screen background image

Boké: L’Ambassadeur de la Russie visite le chantier portuaire du projet Rusal/Dian-Dian à Taressa


L’Ambassadeur de la Fédération de Russie en Guinée Alexandre BREGADZE en compagnie du Représentant de Rusal en Guinée Pavel VASSILIEV a visité, lundi 8 janvier 2018, le vaste chantier de transbordement du projet Dian-Dian à Taressa dans la préfecture de Boké.

Dian-Dian est le plus grand gisement de bauxite de haute qualité au monde avec une réserve prouvée de 564 millions de tonnes. La société Rusal détient le droit d’exploitation de ce gisement.

Ce vaste projet repose essentiellement sur la mine ou l’on extrait la bauxite, le chemin de fer pour le transport et les installations portuaires pour l’expédition de la bauxite.

En visitant le port à Taressa le Diplomate Russe a constaté que le chemin de fer qui doit se connecter au chemin de fer de la CBG est réalisé. La société Rusal/Dian-Dian a posé les rails sur une vingtaine de Km. Parallèlement, les partenaires de Rusal construisent une cité pour les logements sociaux, à ce niveau également il a été constaté que des bâtiments sortent de terre avec toutes les commodités possibles pour héberger les travailleurs du port minéralier.

Les travaux gigantesques ont été constatés par le Diplomate Russe au niveau de la zone de stockage de la bauxite, le quai long de 170m et la technologie moderne mise en place pour transporter la bauxite de la zone de stockage au quai, le tout alimenté par  une mini-centrale pour assurer la desserte en électricité des installations.

Donnant ses impressions après la visite M. Alexandre BREGADZE dira « je suis très impressionné par l’envergure des travaux ici à Taressa, je suis contant car je constate que ces travaux sont réalisés par des spécialistes Russes et Guinéens »

Parlant des relations de coopération entre la Guinée et la Russie le diplomate Russe précise : « Au mois d’octobre la Guinée et la Russie vont célébrer les 60 ans d’établissements des relations diplomatiques et ces investissements de Rusal prouvent les bonnes relations de coopération entre Etat Guinéen et Etat Russe et entre Etat Guinéen et privé Russe je veux parler de Rusal ».

Le projet Dian-Dian avance à grand pas pour que les premières tonnes de bauxites soient exportées dans les mois à venir, c’est pourquoi le chef de chantier de transbordement de Taressa Alexandre BROVKINE a confié : « Les travaux évoluent conformément au programme établi, ils sont réalisé à 80%, nous allons tout finir dans quelques mois, car tout le matériel est acheté et livré, l’objectif est de commencer avec 6.000.000 de tonnes par an avec une possibilité d’extension de cette production »

Dans la même lancée le Représentant de Rusal en Guinée, Pavel VASSILIEV   s’est réjoui de la visite : « Je suis contant de la visite de l’Ambassadeur et de ses appréciations, le projet Rusal / Dian-Dian se porte bien et déjà plus de 200.000 tonnes de bauxites ont été extraites et stockés ».

Rappelons que le volume d’investissements de Rusal au cours de la première phase de réalisation du projet Dian-Dian   se chiffre à plus de $220 millions.  L’essentiel de ces moyens seront utilisés  dans la réalisation des  infrastructures portuaires et ferroviaires  en Guinée.

La réalisation du projet Dian-Dian va créer des centaines de nouveaux emplois ce qui du coût augmentera le nombre des employés locaux.  Compte tenu de l’importance du projet dans le développement économique de la Guinée, au mois de décembre  2013, le décret du président de la République  a attribué au  projet Dian-Dian le statut particulier du projet d’intérêt national.

 

 

Mohamed Sylla

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email