full screen background image

Kaloum: Les femmes manifestent et déchirent une grande effigie du président Alpha Condé


Les femmes du marché Niger dans la commune de Kaloum, centre administratif et des affaires, sont descendues dans la rue mercredi 07 mars pour protester contre la fermeture des classes depuis plus de trois semaines à cause de la grève déclenchée par le syndicat de l’éducation (SLECG).

Vêtues de t-shirts et de foulards rouges, ces femmes ont exprimé leur colère vis-à-vis de l’Etat qui n’arrive pas à trouver une solution à cette grève qui paralyse le système éducatif sur toute l’étendue du territoire national.

Mécontentes de la situation de leurs enfants, ces femmes ont arraché une grande effigie du président Alpha Condé plantée à quelques mètres de la banque UBA.

Pendant leur marche qui a débuté au marché Niger jusqu’au carrefour du commissariat central, les femmes vendeuses ont scandé des slogans hostiles au pouvoir et au président Alpha Condé.

« Allez y dire à Alpha Condé qu’on a peur, car nos enfants ne vont pas à l’école », « A bas Alpha Condé », étaient entre autres, des slogans prononcés en chœur par les femmes du marché Niger.

Voulant continuer vers le Palais Sekhoutoureya, les femmes ont été bloquées par un contingent de gendarmes venus à bord de quatre pick-up et des policiers du commissariat central de Kaloum.

A suivre…

 

 

 

Boua Kouyaté

Tel : 669 85 20 20

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email