full screen background image

Cellou Dalein : « Les Guinéens ont compris que M. Alpha Condé n’est pas à la hauteur de ses fonctions »



Le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a invité samedi 10 février, au cours de l’assemblée générale de son parti, ses militants et l’ensemble des populations de Conakry à une forte mobilisation pour des manifestations de rue, afin d’exiger à l’Etat, la publication des vrais résultats issus des urnes lors des élections communales du 04 février dernier.

« Ils ont confisqué nos suffrages pour éviter l’humiliation au RPG afin que le RPG remonte. Mais je dis et je répète qu’on n’acceptera pas ce vol, et on ne reculera pas, parce que M. Alpha Condé a montré aujourd’hui encore qu’il ne respecte ses engagements », a-t-il déclaré.

« J’invite tout le monde à la mobilisation pour recommencer nos manifestations. Tant qu’on ne nous restituera pas nos suffrages volés, on ne rentrera pas. On commence lundi par une ville morte, ensuite mercredi, on occupe les rues encore et encore  pour exiger la prise en compte des résultats issus des urnes, afin de mettre un terme à la fraude électorale dans ce pays »,  a martelé Cellou Dalein Diallo.

Cellou rend hommage aux femmes

Dans son discours, Cellou Dalein Diallo a rendu un vibrant hommage aux femmes de l’opposition qui ont marché mercredi le 07 mars dernier du carrefour Concasseur jusqu’au rond-point de Bambeto pour dénoncer l’impunité et « les tueries » des forces de l’ordre pendant les manifestations politiques.

« Je voudrais rendre hommage aux femmes de Conakry, celles qui sont de l’UFDG et celles qui ne le sont pas, parce qu’elles ont compris (…). Je vous ai toujours dit qu’on peut tromper une partie du peuple tout le temps ; mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps », a-t-il déclaré.

« Les Guinéens ont pris conscience que monsieur Alpha Condé n’est pas a la hauteur de ses fonctions » a martelé Cellou Dalein Diallo.

Emergence des « multimillionnaires et milliardaires en dollars »

Plus loin, le chef de file de l’opposition a dénoncé la corruption et le détournement des deniers publics à travers des marchés publics qu’entretiennent les proches du président Alpha Condé avec la complicité du gouvernement.

« Aujourd’hui ils vont dire que les caisses de l’Etat sont vides. Mais ils ne vont jamais vous dire pourquoi elles sont vides. C’est parce que l’argent public a été détourné pour  enrichir le clan d’Alpha Condé. Ses proches sont tous devenus multimillionnaires et milliardaires en dollars. Et on continue de dire qu’on n’a pas d’argent pour payer les enseignants. Il fau trouver une solution à cette situation parce qu’on ne peut pas sacrifier la jeunesse (…) », a révélé.

 

 

Boubacar Sidy Bah (stagiaire)

Tel : 620 38 31 31

Commentaire Facebook