full screen background image

Outrage au Chef de l’Etat : Un militant de l’UFDG interpelé au PM3


Grand auditeur des radios privées de la place, Ibrahima Sory Camara de Dabondy (en t-shirt rouge sur la photo), militant de l’UFDG, a été interpelé ce jeudi 22 mars par des gendarmes de la direction des investigations judiciaires de Matam, communément appelé PM3, a-t-on appris de bonnes sources.

Après son audition au PM3, Ibrahima Sory Camara sera mis à la disposition du procureur près le tribunal de première instance de Mafanco qui avait instruit ce bureau de l’interpeler.
Ibrahima Sory Camara de Dabondy est poursuivi par le procureur de Mafanco, Alia Touré pour des faits portant entre autres, sur des délits d’injures, d’outrages et de diffamations envers le chef de l’Etat; faits prévus et punis par les articles 363- 364- 658- 659 du Code pénal.

Militant engagé de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, Ibrahima Sory Camara a accusé dimanche dernier, dans une vidéo qu’il a lui-même publiée (visionnée plusieurs milliers de fois en 72h), le président Alpha Condé d’avoir présidé “une réunion secrète” à la présidence de la République visant à incendier six marchés de la capitale Conakry.

Le procureur Alia Touré a récemment déclaré dans la presse que les propos d’Ibrahima Sory, sont de simples allégations ne reposant sur aucun fait réel.

En attendant l’ouverture d’un éventuel procès concernant Ibrahima Sory Camara de Dabondy, les langues commencent à se délier à propos des tournures que prendra cette affaire politico-judiciaire.

 

Boubacar Sidy Bah (stagiaire)

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email