full screen background image

Kindia : Vaccination du millième volontaire au vaccin contre Ebola à l’hôpital de Rusal à Pastoria



Dans le cadre de son programme de tests post-homologation du vaccin russe «GamEvak Combi» en République de Guinée, la Fédération de Russie et la compagnie Rusal ont procédé, ce jeudi, 5 avril, à la vaccination du millième volontaire dans du Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS), construit par RUSAL dans la province de Kindia.

Le programme de ces tests consiste en une vaccination de bénévoles et un suivi pendant un an de leur santé et du développement de leur immunité. Le succès des résultats de ces tests permettront l’utilisation d’un médicament russe pour la prévention contre l’Ébola à travers le monde.

Jeudi, le 5 avril 2018, le volontaire, Seydouba Sylla, commerçant de son état a reçu le vaccin russe Gam-Evak Gombi contre Ebola et il est devenu le millième bénévole.

La cérémonie solennelle s’est déroulée sous la présidence d’honneur du  préfet, N’fanssoumane Touré, du représentant de madame le Gouverneur de Kindia, le Dr. Domany Traoré, du directeur général de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS), le Dr. Sakoba Keita et des cadres du ministère de la Santé publique. Du côté de la Fédération de Russie et de la compagnie Rusal, on notait la présence de l’ambassadeur de la Russie en Guinée, Alexandre Bregadze, du directeur général de Rusal en Afrique, Pavel Vassiliev et des chercheurs russes du centre fédéral de recherche en épidémiologie et en microbiologie « Gamaleya » de Moscou. 

Dans son discours de circonstance, l’administrateur du Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux  (CREMS) de Pastoria, Alya Latir Sylla a rappelé que depuis le lancement de cet essai vaccinal, en mois d’août 2017, aucun cas d’effets indésirables sérieux n’a été enregistré chez les volontaires. « Depuis le lancement de cet essai vaccinal, aucun effet secondaire grave n’a encore été enregistré chez un volontaire. C’est pourquoi, nous procédons aujourd’hui à la vaccination du millième volontaire. Une fois dans notre centre, les volontaires sont d’abord soumis à un contrôle médical pour se rassurer de leur état de santé. Globalement, tout va bien pour le moment », a rassuré M. Sylla.

Un effort que le représentant de Mme le Gouverneur de Kindia, Dr Domany Traoré a apprécié, avant de remercier les chercheurs russes et guinéens qui sont en train d’expérimenter depuis plusieurs mois l’efficacité de ce vaccin sur un groupe cible. Le représentant de Mme la Gouverneur a exprimé  sa gratitude et sa reconnaissance à l’endroit du peuple ami et au gouvernement de la Fédération de Russie, notamment le président Poutine qu’il a d’ailleurs félicité pour sa brillante réélection à la magistrature suprême de son pays.

Dans son allocution, l’ambassadeur de la Russie en Guinée, Alexandre Bregadze a justifié les motivations de la Fédération de Russie et de Rusal pour soutenir les autorités dans la lutte contre Ebola qui a sévit en Guinée avec ce projet de construction d’un centre de recherche en épidémiologie sous la demande du président Alpha Condé auprès de son homologue Vladimir Poutine.

« Ça  fait un bon moment qu’on travaille ensemble d’une manière très efficace dans la ville de Kindia. J’éprouve une grande fierté pour cette coopération russo-guinéenne dans le domaine de la santé. Nous avions tous vécus les moments difficiles quand la maladie à virus Ebola est apparue dans la région de  Mano River Union. Je veux parler de la Sierre Leone, le Liberia et la  Guinée. Je dois vous dire que si Rusal n’était pas là, les événements allaient tourner d’une autre manière. C’est pourquoi je remercie une nouvelle fois les représentants de Rusal qui se sont investis humainement dans ce projet ; un rôle qui ne l’a pas été assigné et a mis tellement de moyens financiers pour construire cet hôpital face à ce virus mortel pour aider les chercheurs  guinéens à travailler ensemble non pas pour combattre  non seulement le virus Ebola, mais toute autre maladie infectieuse qu’on connait ou non. A  mon avis, c’est une très noble tâche parce que les chercheurs guinéens et russes ont abattu de gros efforts pour l’intérêt des pays de la sous régions voire toute l’humanité. Je les remercie et félicite pour cette exaltante mission accomplie. Et moi je suis persuadé que cette coopération va continuer longtemps ; et je dirais même à jamais », a indiqué le diplomate russe.

Le diplomate russe a enfin saisi cette opportunité pour réitérer l’engagement de la Russie à accompagner le président guinéen et son gouvernement dans leur combat dans la recherche d’une solution idoine pour éradiquer complètement les maladies infectieuses pour le bien-être des populations.

Pour sa part, le représentant de Rusal en Afrique, Pavel Vassiliev, a également mis un accent sur les actions réalisées par la compagnie Rusal auprès du gouvernement guinéen depuis le début de l’apparition de la maladie. Il a cité entre autres, la construction du CREMS à Kindia  qui s’élève à plus de 10 millions de dollars US depuis 2015 avec une possibilité d’hospitalisation simultanée de plus de 60 malades. « Je voudrais rappeler qu’aujourd’hui, nous assistons à la vaccination du 1 000ème volontaire du nom de Seydouba Sylla, dont le vaccin a été fabriqué en Russie par des chercheurs russes et guinéens qui sont présents parmi nous à l’occasion de cette cérémonie. Je les remercie aussi pour leurs efforts. Nous espérons que ce vaccin va sauver à nouveau la vie à beaucoup de Guinéens », a indiqué M. Vassiliev.

Quant au Directeur de l’agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS), le Dr. Sackoba Keita, il a exprimé sa profonde reconnaissance vis-à-vis des travailleurs qui ont permis de freiner cette maladie et des partenaires pour ce vaccin qui constitue pour lui une arme efficace de lutte contre la propagation du virus Ebola en Guinée. « Grâce à ce vaccin russe, aucun Guinéen ne trouvera désormais la mort par suite de maladie épidémiologique », a rassuré le Dr Sackoba Keita.

Cette cérémonie de vaccination du millième volontaire au vaccin russe ‘’GamEvak Combi’’ a pris fin par la remise d’un vélo à ce volontaire du nom de Seydouba Sylla qui a également reçu d’autres cadeaux en guise de récompense.

A rappeler que le vaccin russe « GamEvak Combi » a été confectionné par le Centre fédéral de recherche en épidémiologie et en microbiologie N.F. Gamaleya. Le médicament a été développé sur ordre du Président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine qui avait été sollicité fin 2014 par le Président de la République de Guinée, Alpha Condé. Le vaccin a été créé via une méthode biotechnologique sans utiliser le virus pathogène de la fièvre Ébola.

La base du vaccin est constituée d’un matériel génétique contenant un adénovirus et le virus de la stomatite vésiculaire sans danger pour l’homme et dans lequel un gène contenant des informations sur la structure de la glycoprotéine du virus Ébola a été introduit. Les tests précliniques et cliniques sur le vaccin ont confirmé qu’il était sans danger et plus efficace pour stimuler l’immunité que ceux fabriqués ailleurs.

En outre, l’un des principaux avantages du vaccin russe est sa facilité de conservation: on peut transporter le médicament «GamEvak Combi» en le maintenant à une température de -16 degré Celsius, alors que ceux fabriqués ailleurs exigent le maintien de la température à moins de -60 C; ce qui est difficile à mettre en œuvre dans les conditions climatiques africaines.

 

 

Facely Diawara

Tel : 628 51 43 33

 

Commentaire Facebook