full screen background image

Labé : Un commissaire de police battu à Sannoun, sa tenue déchirée !


Dans la journée du samedi 28 avril, une altercation a éclaté au marché hebdomadaire de la sous-préfecture de Sannoun dans Labé,  entre des citoyens et un contingent de gendarmes en provenance du centre-ville de Labé.

Ces gendarmes étaient en mission pour faire arrêter un malfrat présumé qui se faisait passer pour un conducteur de taxi-moto. Les citoyens de Sannoun n’étant pas informés du motif de l’arrestation du jeune, se sont mis immédiatement en colère contre les agents des forces de l’ordre qui, à leur tour, pour se frayer un chemin, ont procédé à trois tirs de sommation.

Dans leur colère, les citoyens ont bastonné le commissaire de police de Sannoun, avant de déchirer ses habits.

Joint au téléphone par Conakryinfos, le responsable de la société civile sous-préfectorale  Yéro Soumayé Diallo s’est exprimé  en ces termes :

« C’est bien vrai. Informé de la présence de ces gendarmes dans sa zone de juridiction, le commissaire de police de Sannoun est allé recueillir des informations auprès de ses collègues. C’est ainsi que la moto du présumé bandit a été confiée au commissaire de police par les gendarmes. Mais dans une furie, la population s’est retournée contre le commissaire de police. C’est ainsi que sa tenue a été déchirée, et tous ses biens qu’il détenait lui ont été retirés.  Il a fallu l’intervention de la jeunesse et de la société civile de Sannoun pour éviter le pire. Tout cela est dû au fait que les gens n’étaient pas informés que c’est un malfaiteur qui avait été pris. Mais par la suite, le commissaire de police a été libéré », a expliqué M. Diallo.

Aïssatou Diallo correspondante régionale de Conakry infos

Tel: 654 51 60 90

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email