full screen background image

Les démissionnaires du parti Afia créent le mouvement M18 et s’approchent du RPG Arc-en-ciel


Les démissionnaires du parti Afia ont animé dimanche au quartier Yattaya à Conakry, une conférence de presse pour annoncer la naissance du mouvement M18 qu’ils dirigent et leur adhésion au parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel.

D’entrée de jeu, le porte-parole des démissionnaires, Moussa Bansouma Diallo a égrené quelques causes de la démission collective des responsables et des militants du parti Afia.

«Après avoir constaté un certain nombre d’anomalies au sein du parti, dont l’immobilisme au sein du parti qui a abouti au découragement des militants du parti, la centralisation du pouvoir décisionnel du président du parti qui décide de tout à la place de tout le monde, le non partage de l’information et l’ambiguïté du leader sur la ligne politique. Pourtant, l’objectif qu’on s’était fixé consistait d’être de la mouvance, assumer le fait d’être de la mouvance et mouiller le maillot du côté de la mouvance présidentielle. N’ayant pas accepté de changer, nous avons décidé, en concertation avec les fédérations, de de faire une démission collective », a-t-il déclaré.

Dans la foulée, M. Diallo a annoncé la naissance d’un mouvement politique dénommé M18, composé des démissionnaires du parti Afia.

« Après notre démission du parti Afia, nous avons décidé de créer le mouvement M18 dont le coordinateur national est Dr Alseny Diallo, ancien secrétaire général du parti Afia. Outre des militants, le mouvement M18 est composé de M. Bademba Doumbouya, ex-membre du bureau politique nationale, Hadja Aissata Condé, M. Souaré Mamadou, ex- secrétaire fédéral à Paris, Aissata Lamarana Diallo du bureau des femmes, M. Adolphe Tolno, ex-membre de la fédération de Coyah, M. amadou Tidiane Diallo et M. Fatima Chérif Haidara, tous ex- membre du conseil national des jeunes (…) », a déclaré le porte-parole de M18, Moussa Bansouma Diallo.

Selon Dr Alseny Diallo, ancien secrétaire général du parti Afia, sur les 27 fédérations qui composaient le parti de Saliou Bella Diallo, 18 ont démissionné.

Sur les 27 fédérations du parti, jure un responsable du mouvement, dix huit (18) ont démissionné avec nous. Parmi ces fédérations, les conférenciers ont cité celles de Mamou, Pita, Dalaba, Tougué, Lélouma, Dinguiraye, Koubia, Dixinn, Fria, Ratoma, Koundara et Paris.

« Étant de la mouvance et ayant subi beaucoup d’exactions et de stigmatisation du fait d’appartenir à cette mouvance présidentielle, nous préférons y rester pour rester fidèles à nos valeurs et à nos idéaux. A présent, le M18 se fixe une nouvelle orientation politique qui est celle d’une adhésion et d’une constance à la mouvance présidentielle et éventuellement au RPG Arc-en-ciel », a précisé Dr Alseny Diallo.

Il faut noter que le M18 signifie « Mouvement des cadres responsables et militants du parti AFIA » qui ont démissionné le 18 /08/2018.

 

Boubacar Sidy Bah

Tel : 620 38 31 31

Commentaire Facebook