full screen background image

LDC CAF: Le Horoya AC tenu en échec à Conakry par Al Alhy d’Égypte (0-0)


Le Horoya AC a livré vendredi soir au stade du 28 septembre son match aller des quarts de finale de la Ligue africaine des champions contre Al Alhy d’Égypte.

Zéro but par tout, c’est le score final entre les poulains de Victor Zvunka et le club Égyptien.

D’entrée de jeu, les rouges blancs ont essayé d’attaquer dans cette rencontre. Malheureusement chaque fois, c’est le dernier geste qui manquait à l’équipe d’Antonio Souaré.

Ils ont peu à peu dominer la rencontre.

La première période n’a pas vu un seul tir cadré de part et d’autre.

Alors en deuxième mi-temps, le technicien français Victor Zvunka était obligé de changer sa tactique de jeu, puisque à dix 10′ de la première période, la blessure de Samuel Gningaly qui jouait comme latéral gauche, pour faire entrer le Ghanéen Assenti au milieu du terrain pour désormais décaler Abou Mangue sur le côté gauche qui occupait l’arrière-droit de cette défense du Horoya ac.

Ce qui a d’ailleurs marché, puisque, depuis la rentrée de ce dernier, les choses se sont encore plus accentuées. Du coup le Horoya a gagné presque tous les ballons et duels au milieu du terrain avec une belle prestation haute gamme.

Malheureusement, le Horoya qui aurait pu bénéficier d’un pénalty à la 78′ de jeu suite à une  obstruction du Nigérien Mohamed Djibo qui a réussi à déposer le défenseur algérien Naquip dans la surface a été descendu de façon irrégulière pour les supporter, mais pour l’arbitre, le Tunisien celui-ci n’a pas commis de faute, pas de penalty donc pour le Horoya. Également, il a eu d’autres situations.

Mais la meilleure occasion du match est à mettre à l’actif des Egyptiens à la 84e minute avec un face-à-face entre l’attaquant Égyptien, Walid Azaro et le gardien malien de cette formation du Horoya, Zermet Berthe qui a eu le dernier mot en remportant une parade exceptionnelle pour sauver le Horoya d’une déception.

C’est sur ce score nul et vierge que l’arbitre tunisien va mettre un terme à cette rencontre.

Dans une semaine, le Horoya se déplacera du côté d’Égypte pour affronter cette formation au compte du match retour des quarts de finale de la 22e édition de la Ligue africaine des champions.

 

Facely Diawara

Crédit Photo: Foot224

 

Commentaire Facebook