full screen background image

PAC : Les forces sociales invitent le gouvernement à annuler le contrat signé avec le groupe Albayrak


Les Forces sociales de Guinée et les syndicats du port autonome de Conakry (PAC) ont conféré samedi, 15 septembre 2018 à la Maison de la Presse de Conakry pour exprimer leur soutien aux travailleurs dudit port à travers une déclaration, rendue publique par Ibrahima Aminata Diallo.

Etaient entre autre présents à cette conférence de presse, Ibrahima Aminata Diallo, président du PJDD, Cheikh Touré, secrétaire général de la section syndicale du port autonome de Conakry, Ibrahima Balaya Diallo…

Dans sa déclaration, le porte-parole des Forces sociales de Guinée, Ibrahima Aminata Diallo  a exprimé la volonté manifeste des FSG à soutenir les démarches entamées par l’ensemble des travailleurs du port autonome de Conakry, pour amener le gouvernement à annuler le contrat de concession du port autonome de Conakry

« Les Forces sociales de Guinée apportent leur soutien aux travailleurs du port autonome de Conakry et invitent le gouvernement à annuler purement et simplement ce contrat qui est décrié par bon nombre des travailleurs dudit port », a déclaré Ibrahima Aminata Diallo.

Par ailleurs, les Forces sociales de Guinée interpellent le gouvernement, les institutions nationales et internationales à agir pour le respect du droit en Guinée.

« Les Forces sociales de Guinée lancent un appel au gouvernement, aux institutions nationales et internationales, aux ambassades accréditées en Guinée et aux organisations de la société civile à agir pour rétablir ou respecter les droits des victimes et les 4 424 rescapés de Kaporo-rail menacés de déguerpissement », a indiqué M. Diallo.

Pour sa part, le secrétaire général de la section syndicale du port autonome de Conakry, Cheikh Touré a indiqué quelques manques à gagner sur la signature du contrat de concession du PAC.

« Au niveau de ce contrat, il y a la perception douanière qui n’est pas ressortie, c’est-à-dire que la douane devra se contenter de la recette aérienne et terrestre ; et la recette maritime sera encaissée par le groupe Albayrak. Cette concession du port est synonyme de licenciement pure et simple les travailleurs du port et la disparition de la manutention, des transporteurs. C’est pourquoi je m’adresse à l’ensemble du peuple de Guinée que la sécurité, la sûreté et l’intégrité territoriale de la Guinée se trouvent entre les mains d’une seule société qu’on appelle le groupe Albayrak », a révélé Cheikh Touré.

 

Boubacar Sidy Bah

Tel : 620 38 31 31

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email