full screen background image

Port autonome de Conakry : Le syndicaliste Cheick Touré interpelé par le procureur de Kaloum


Le secrétaire général de la section syndicale du port autonome de Conakry (PAC), Cheick Touré a été interpelé lundi 17 septembre à la suite d’un mandat d’arrêt émis par le procureur du tribunal de première instance de Kaloum, a-t-on appris d’une source judiciaire.

L’interpellation du syndicaliste serait liée à la protestation des travailleurs du PAC contre la signature du contrat passé entre l’Etat guinéen et la société turque Albayrak pour la gestion du port conventionnel de Conakry pour une durée de 25 ans.

La semaine dernière, M. Touré a accordé aux médias des interviews dans lesquelles il a fustigé les conditions de passation de ce marché à la société Albayrak dans laquelle, selon le syndicaliste, le fils du président Alpha Condé, Mohamed Condé serait actionnaire à 30%.

Ces accusations contre le fils du chef de l’Etat seraient la cause principale de son interpellation par le procureur du TPI de Kaloum.

Après sa brève interpellation lundi, Cheick Touré aurait été libéré par le procureur qui lui a enjoint de se présenter mardi à la DPJ pour son audition.

Pour rappel, des gendarmes et des policiers sont aux trousses du secrétaire général de la section syndicale du port autonome de Conakry dont le domicile a été nuitamment attaqué samedi par ces forces de l’ordre qui ont été finalement empêchées par les voisins du syndicaliste.

 

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook