full screen background image

Elhadj Bouna Keita crée une société de transit dénommée HMFM-S Transit


Le siège de la société HMFM-S Transit, située en face de l’église anglicane de Guinée, dans le quartier Manquepas à Kaloum, a reçu mardi 18 septembre, la visite d’une délégation de la direction générale de la douane.

Conduite par le chargé de la réglementation et de la législation, le colonel Mamadou Sylla, représentant le directeur général, général Toumany Sangaré, la délégation a fait une visite guidée de cette nouvelle boite de transit créée par l’opérateur économique, Elhadj Bouna Keita.

A la fin de la visite, la délégation de la direction générale de la douane a été impressionnée par la qualité des équipements de bureau et du personnel composé uniquement de jeunes dirigée par Ahmed Cheikh.

« Je représente le directeur général (général Toumany Sangaré) des douanes qui devrait être là. Mais pour des raisons de calendrier, j’ai été désigné pour venir le représenter. Nous sommes venus voir l’état des bureaux, des outils informatiques utilisés et le la qualité du personnel de cette société qui vient de voir le jour », a déclaré le colonel Mamadou Sylla.

« Après une visite guidée des locaux, nous repartons avec une bonne impression, car dans cette boite, tout est au point pour être considéré comme une société de transit. La société HMFM-S Transit répond aux normes. Nous avons aussi été impressionnés par les bureaux du directeur général, du déclarant et des transitaires », a indiqué le colonel Sylla.

Ravi des compliments des cadres de la douane nationale, le directeur général de HMFM-S Transit, Ahmed Cheikh a exprimé la volonté de son équipe de satisfaire les clients comme le souhaite la direction générale de la douane.

« C’est un grand honneur pour nous de recevoir des représentants de la direction générale de la douane. Nous venons de commencer, car nous sommes une nouvelle société de transit qui espère faire partie des plus grandes sociétés de transit de la Guinée. Cette visite nous fait honneur. Et nous espérons que nous serons capables de répondre aux attentes de nos clients et de la direction générale de la douane en prouvant nos compétences (…) », a promis le directeur général de HMFM-S Transit.

Quant au capitaine Mamadou Bah du service informatique de la direction générale de la douane, il s’est également réjoui de la volonté du promoteur de HMFM-S Transit, Elhadj Bouna Keita qui promet de placer cette société parmi les meilleures sociétés de transit de Guinée.

« J’ai visité toutes les sociétés de transit installées en Guinée. Selon la procédure, il faut être connecté au système Sydonia world. La première condition, il faut avoir l’agrément et être codifié au service de la réglementation. Nous visitons les locaux pour savoir quels sont ceux qui ont des bureaux et ceux qui n’en ont pas. Si une société n’a pas de bureau, elle n’a pas droit au code et à la connexion. Après visite des bureaux de HMFM-S Transit, nous avons remarqué qu’ils ont une machine qui répond aux critères pour l’utilisation du système Sydonia. J’avoue que j’ai visité toutes les sociétés de transit, mais ce que j’ai vu aujourd’hui à HMFM-S Transit m’a beaucoup impressionné dans la mesure où nous avons pu voir l’existence d’une grande salle réservée uniquement au déclarant et aux transitaires, le bureau du directeur général et celui du comptable », a-t-il dit.

« Je demanderais au personnel de donner de la priorité à la formation. Par exemple, dans une boite de transit, le déclarant est essentiel. Une boite de transit est tenue par le déclarant. Si le déclarant est bon, la boite de transit va fonctionner à merveille. Nous avons réussi à former 8 personnes de cette société. Au terme de la formation, on a été satisfaits, car nous avons reçu des cadres qui sont à la hauteur », a indiqué le capitaine Bah .

Créée cette année, HMFM-S Transit est une société spécialisée en transit-douane, en transport et en locations de véhicules. Les années à venir, elle compte ajouter dans ses spécialités,  la consignation, le transport et la manutention. Elle emploie directement 9 personnes et une dizaine d’employés indirects.

 

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook