full screen background image

Kindia : L’installation du conseil communal reportée sine die pour raisons de sécurité


Initialement prévue dimanche à la mairie de Kindia, l’installation du conseil communal a été reportée à une date ultérieure par les représentants du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, au grand dam des responsables et des militants des partis politiques concernés, a rapporté un témoin.

Les autorités justifient ce report par la montée de la tension entre les partis en lice pour l’installation du conseil communal qui devrait être dirigé par l’UFDG, conformément à l’accord politique signé entre le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG sous la supervision du gouvernement.

Selon une source proche de l’opposition, le parti au pouvoir et ses alliés ne voudraient pas respecter cet accord dont la violation permettrait au RPG Arc-en-ciel et son allié l’UFR de faire élire un autre maire en lieu et place de celui issu du principal parti d’opposition, l’UFDG.

Selon l’accord politique, la mairie de Kindia devrait revenir à l’UFDG qui devrait bénéficier du vote des 34 conseillers issus des deux partis où seront issus les quatre vice-maitres, deux pour le RPG Arc-en-ciel (1er et 3e vice-maires) et deux pour l’UFDG (2e et 4e vice-maires).

Si le futur maire de Kindia n’est pas issu de l’UFDG, force est de reconnaitre que la ville des agrumes risquerait de connaitre les prochains jours une recrudescence de violences liées à l’installation du conseil communal.

 

 

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email