full screen background image

Cours constitutionnelle : Mohamed Lamine Bangoura officiellement installé !


Le nouveau président de la cour constitutionnelle Mohamed Lamine Fofana a été officiellement installé, lundi 08 octobre au siège de l’institution à Conakry, dans ses fonctions par le secrétaire général de l’institution, Cheick Fantamady Condé. M. Bangoura remplace à ce poste le président destitué Kéléfa Sall.

La cérémonie d’installation a connu la présence du ministre, conseiller spécial du président et chargé des relations avec les institutions, Mohamed Lamine Fofana, du médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana, le président de l’INIDH, Alya Diaby, l’inspecteur général du travail, Alya Camara et les membres conseillers de la Cour.

Dans son allocution, le nouveau président de la cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura s’est engagé à veiller et à faire respecter vigoureusement la  Constitution.

« En tant que professeur de droit constitutionnel, profession que j’exerce depuis une trentaine d’années, j’ai un double objectif : mériter la confiance de mes pairs et du peuple de Guinée ; et veiller en ma qualité de président à ce que la Cour constitutionnelle accomplisse sa mission de contrôle de la constitutionnalité des lois, des ordonnances, des règlements de l’Assemblée Nationale et des engagements internationaux de notre pays, cela en toute indépendance et dans le respect des règles en vigueur. Car, l’amélioration de la capacité opérationnelle du personnel administratif sera l’une de nos priorités  »,  a-t-il déclaré.

« Au-delà des mots, la seule attitude qui sied, me semble-t-il, pour répondre à vos attentes, sera de me comporter en digne et loyal serviteur de la cour constitutionnelle conformément aux lois de la République. Je serai constamment à votre écoute, je serai le fidèle interprète de nos décisions communes aux lois et le simple exécutant des tâches que nous aurons à définir ensemble.  Nous allons amorcer une nouvelle ère dont les gros piliers sont: le respect de la loi, l’esprit de collégialité, le respect mutuel, la solidarité, la fraternité, la transparence et l’humilité. Nous allons par ailleurs consolider les bases de notre indépendance en veillant au respect de la constitution dont notre juridiction en est la gardienne. Cette indépendance sera affirmée et défendue jalousement afin que la cour puisse disposer de l’autorité nécessaire dans l’exercice de sa mission », a promis Mohamed Lamùine Bangoura.

Il faut noter que le président destitué, Kéléfa Sall n’a pas pris part à cette cérémonie, plusieurs places réservées n’ont pas eu de preneurs.

 

Boubacar Sidy Bah

Tel : 620 38 31 31

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email