full screen background image

Marche de l’opposition : Cellou Dalein Diallo annonce des arrestations et des blessés par balles à Conakry


Les forces de l’ordre ont empêché jeudi l’opposition républicaine dirigée par Cellou dalein Diallo d’organiser sa marche de protestation sur l’axe Bambeto-Wanindara pour protester contre le non-respect des accords politiques du 08 août.

Partis du domicile du chef de file de l’opposition à Dixinn, les leaders et leurs militants ont dépassé le rond-point de Bellevue, avant que le cortège ne s’ébranle vers Bambeto.

C’est au niveau de Hamdallaye que les forces de sécurité ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants qui, dans un mouvement de sauve qui peut, se sont faufilés dans les quartiers pour fuir les gaz.

Voyant la détermination des forces de l’ordre, Cellou Dalein Diallo et ses pairs de l’opposition ont replié à son domicile, où ils ont tenu une conférence de presse, au cours de laquelle, ils ont fustigé “la violences” des forces de sécurité qui, selon lui, ont ptrocédé à des arrestations, suivies de blessures de militants.

« À l’heure qu’il est, on a procédé à plusieurs arrestations. On a fait usage d’armes à feu, beaucoup de jeunes sont blessés par balles. Certains ont été évacués à l’hôpital sino-guinéen et d’autres dans des cliniques privées de la commune de Ratoma. Nous condamnons énergiquement la violence exercée aujourd’hui sur les populations de Ratoma dont le seul crime est d’être venues réclamer un droit(…) », a martelé M. Diallo qui a aussi confirmé l’arrestation, hier, d’autres militants de l’opposition.

Malgré la repression de la manifestatiohn de ce vendredi, le chef de file de l’opposition a annoncé la tenue à Conakry, la semaine prochaine, de nouvelles manifestations de rue.

« L’opposition républicaine reste déterminée à poursuivre ce combat, parce que nous le faisons par conviction. Nous voulons que notre pays que nous aimons tant vive dans la paix, la solidarité et la fraternité. L’opposition républicaine va continuer ses manifestations la semaine prochaine jusqu’à ce que l’accord politique soit respecté (…) », a promis Cellou Dalein Diallo.
La marche avortée de ce jeudi a enregistré la présence de plusieurs dizaines de motards accompagnant le cortège du chef de file de l’opposition et leader de l’UFDG.

 

 

Mohamed Sylla

Crédit photo: Mosaiqueguinee

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email