full screen background image

Les femmes de l’opposition appellent à des manifestations ce mardi dans la commune de Ratoma


Malgré la fermeté des autorités vis-à-vis des manifestations de rue, les femmes de l’opposition ne comptent pas baisser les bras face aux répressions des forces de sécurités.

Au terme d’une réunion de concertation tenue au QG de l’UFDG à Hamdallaye-CBG, les femmes de l’opposition ont décidé d’entamer une série d’actions de protestation qui débutera ce mardi 27 novembre par des manifestations de rue dans la commune de Ratoma.

« Nous allons manifester demain mardi 27 novembre à différents endroits dans la commune de Ratoma. Les jours à venir, nous allons dévoiler le programme de la semaine à venir (…) », a déclaré la vice-présidente des femmes de l’opposition, Hadja Maimouna Diallo.

A en croire Mme Diallo, cette série de manifestations est organisée pour protester contre les tueries et les violences dont sont victimes les militants de l’opposition lors des manifestations politiques.

Selon l’opposition, depuis l’élection du président Alpha Condé à la tête du pays, 103 militants ont été tués par les forces de sécurité.

 

 

Djenaba Camara (stagiaire)

 

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email