full screen background image

La marche de l’opposition dispersée par les forces de sécurité devant le CHU de Donka


Les forces de sécurité ont dispersé jeudi la marche de l’opposition qui protestait contre la suspension des manifestations par le pouvoir et l’installation des PA dans certains quartiers de la capitale.

Partis du domicile du chef de file de l’opposition à Dixinn, les manifestants ont été vite dispersés à coup de gaz lacrymogène au carrefour du CHU de Donka, où les leaders et leurs militants se sont lancés dans un mouvement de sauve qui peut.

Pourtant, l’esplanade du Palais du Peuple était leur destination finale pour tenir des discours dénonçant la gouvernance du président Alpha Condé.

Selon notre reporter, les forces de sécurité ont interpelé quelques manifestants issus des rangs de l’opposition.

Plusieurs automobilistes pris en piège, ont vu les vitres de leurs véhicules volé en éclat dans des échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre. Des blessés ont été également enregistrés des rangs des forces de l’ordre et de l’opposition.

Bloqués par les forces de sécurité, les leaders de l’opposition ont rebroussé chemin pour prendre la direction du domicile de Cellou Dalein Diallo, où ils envisagent un point de presse.

 

 

Facely Diawara depuis Dixinn

Tel : 666 51 00 26

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email