full screen background image

Signature d’une convention minière pour le développement du projet Kimbo Bauxite à Fria


Le gouvernement guinéen, à travers les ministères des mines et de la géologie et du budget, a procédé, lundi 17 décembre, à la signature de la convention du projet de la société Bauxite Kimbo, représenté par l’ancien footballeur, Seydouba Bangoura et son partenaire stratégique, Zibo Rundi aluminium industry.

La cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférence du ministère des mines et de la géologie en présence du ministre des mines et de la géologie, Abdoulaye Magassouba et de son homologue du budget, Ismaël Dioubaté.

La cérémonie a également connu la présence des autorités administratives et locales de la préfecture de Fria, devant abriter l’usine de la société Kimbo Bauxite. Ce sont madame le préfet de Fria, Gnalé Condé, le maire de la commune urbaine, Lansana ‘’ Boffa’’, les notabilités et les représentants de la jeunesse.

Cette convention qui porte sur la construction d’une nouvelle raffinerie de production de d’alumine, permettra à cette compagnie minière ’’Zibo Rundi’’ de la Chine d’implanter son usine dont la construction va démarrer au début 2019.

Devant un parterre d’invités, le promoteur du projet Kimbo Bauxite, Seydouba Bangoura, s’est réjoui de la concrétisation de ce projet dont il a longtemps rêvé pour la ville de Fria, avant de rendre un hommage appuyé au président de la République pour avoir permis la matérialisation de ce projet.

M. Bangoura a surtout exprimé le souhait de voir rapidement la réalisation de ce projet dans un bref délai  pour réduire le taux de chômage dans la ville de Fria.   

« Aujourd’hui, je me suis reconverti dans les affaires pour aider mon pays à se développer. Je sollicite l’appui de tous pour nous aider pour que ce projet avance. C’est la raison pour laquelle, je souhaite l’implication des autorités pour éviter des problèmes à long terme. J’ai fait 10 ans de souffrances, car j’ai presque tout perdu à cause de ce projet », a déclaré l’ancien société du Syli national et du Haffia 77.

Pour sa part, Mme Zhia de la société Zibo Rundi, elle a promis  de mettre en valeur tous ses engagements pour la réalisation de ce projet qui va créer des emplois dans la préfecture de Fria.

« Ils’agit de la rapidité avec laquelle nous allons développer le projet pour être dans le délai contractuel. Le deuxième point concerne la communauté qui sera impactée par le projet, mais par contre, va bénéficier de beaucoup d’avantages.Sur ce, nous voulons travailler dans un cadre de respect avec la population locale qui entoure le projet », a indiqué Mme Zhia.

Quant au préfet de Fria, Mme Gnalén Condé, elle a remercié et exprimé toute sa gratitude aux initiateurs  de ce gigantesque projet, notamment Seydouba Bangoura  pour le bien-être de la  population de sa juridiction.

« Nos remerciements vont à l’endroit de tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué pour la finalisation de ce projet. Je remercie la Société Kimbo qui a bien voulu faire sa recherche à Fria. Si tout va bien, la population sera du côté de M. Seydouba Bangoura pour  l’accompagner dans  la réussite de ce projet dans sa préfecture », a affirmé le préfet de Fria.

Dans son discours, le ministre des mines et de la géologie, Abdoulaye Magassouba a rappelé l’intérêt de ce projet dans la promotion du secteur minier qui « va permettre d’augmenter non seulement le niveau de production de bauxite, mais aussi, il va créer des emplois, générer des revenus pour l’Etat tout en contribuant au développement de la ville de Fria ».

M. Magassouba a rassuré les investisseurs du plein engagement du gouvernement et de son département pour accompagner ce projet pour qu’il puisse se réaliser dans les meilleurs délais contractuels pour la mise en œuvre du développement de ce projet intégré de bauxite.

« La convention a été négociée dans un état d’esprit constructif pour la transformation de notre économie. Ce projet est aussi emblématique pour la politique du président Alpha Condé, parce qu’il inclut la transformation locale des produits miniers. La plus part des projets que nous signons maintenant impliquent les différents aspects qui consistent à faire du secteur miniers un levier de transformation de l’économie nationale, à travers l’industrialisation, des infrastructures et d’autres aspects. C’est conventions ne pourraient pas être réalisées sans un travail acharné des équipes de promoteurs et des investisseurs, les cadres de l’administration. Je tiens à féliciter l’équipe de négociation pour le travail accompli et les promoteurs de ce projet pour leur persévérance », a–t-il indiqué.

A la fin de la cérémonie de signature de la convention minière entre l’Etat guinéen et les partenaires Zibo Rundi Aluminium indusrty, des prières et des bénédictions ont été dites par le grand imam de Fria, Elhadj Salifou Fofana et l’érudit Mouctar Amine Doumbouya pour la réussite de ce gigantesque projet dans la préfecture de Fria.

Le coût de réalisation du projet Bauxite Kimbo dans les composantes fondamentales s’élève à 3 milliards 429 millions de dollars US. Le coût de la phase bauxite est estimé à 358 millions US$, tandis que la phase raffinerie coûtera environ 3 milliards US$.

Facely Diawara

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email