full screen background image

Fria : La société Rusal-Friguia offre trois forages modernes à trois villages


La compagnie Rusal-Friguia a inauguré, jeudi 27 décembre, trois forages dans les collectivités du Kankan village du district de Kounsikhimbely, de Fokibo du district de Kondékhouré  et d’Adama Sorya dans le quartier Tabossy II, dans la préfecture de Fria, située à 160 Km de Conakry.

La cérémonie d’inauguration a connu la présence d’une forte délégation composée des partenaires russes, d’autorités préfectorales et locales et de certains sages de la ville de Fria.

Dans son discours, le nouveau de Fria, Elhadj Lansana Boffa Camara très satisfait du geste, a, au nom de toute la population de la commune urbaine, souhaité la bienvenue à toute la délégation de la compagnie Rusal Guinée.

« Aujourd’hui, c’est le jour de la cérémonie inaugurale et de la remise officielle des forages que Rusal-Friguia nous a offerts. Lorsqu’une telle occasion solennelle se présente à nous, nous sentons le devoir impérieux de dire merci à la généreuse donatrice », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le maire de la commune urbaine de Fria a précisé le rôle essentiel de ces forages  pour les populations locales, tout en les invitant à en faire bon usage.

« Ces différents forages vont permettre à nos concitoyens en ces lieux d’avoir accès à l’eau potable. Face à cet effort remarquable, j’invite les heureux bénéficiaires à partager avec nous les mêmes préoccupations, à en faire bon usage et à le préserver de tout facteur dégradant (…) », a lancé Elhadj Lansana Boffa Camara aux populations bénéficiaires.

Pour sa part, le Directeur général de Friguia, Kanafotsky Yurii a, au nom de la représentation de la compagnie Rusal, et de son Directeur général, Pavel Vassiliev, a exprimé une gratitude cordiale aux autorités locales et à la population de Kankan village, de Fokibo et d’Adama Sorya pour leur accueil hospitalier.

Par ailleurs, M. Yurii a rappelé le contexte dans lequel cet événement a été organisé.

« Cet événement heureux n’est devenu aujourd’hui possible que grâce au démarrage de l’usine Friguia cet été : une source de stabilité et de prospérité des habitants de Fria et de toute la région. Cet événement est un résultat d’un travail colossal fait par la compagnie Rusal depuis 2 ans. L’usine Friguia, pratiquement, chaque unité de l’équipement était déconstruite puis entretenue et assemblée à nouveau. Plus de 20% des équipements étaient achetés et remplacés. Il y a quelque 12 000 spécialistes Guinéens et 60 experts Russes qui ont travaillé à la réhabilitation de l’usine », a-t-il rappelé.

« Le budget de la réhabilitation et du démarrage de Friguia est de plus de 123 millions de dollars US. Dans le cadre du projet de redémarrage de l’usine, nous avons réhabilité 616 unités d’équipements industriels, achetés 75 nouveaux engins, terminé le nettoyage mécanisé et l’entretien de 144 km du chemin de fer, restaurer deux gares et six voies d’évitement. Je cite tous ces chiffres pour que vous puissiez estimer l’ampleur et le coût du travail que Rusal a fait dans le cadre du projet de réhabilitation de Friguia.au cours des 6 années d’arrêt forcé de Friguia, Rusal a investi des dizaines de millions de dollars pour l’approvisionnement en eau et en électricité de la ville de Fria. », a précisé M. Yurii, Directeur général de Friguia.

Visiblement satisfaite du geste de Rusal-Friguia, madame le préfet de Fria, Mme Gnalén Condé a remercié les partenaires russes, avant d’inviter les bénéficiaires à utiliser à bon escient les différents forages.

« Soucieux de l’amélioration des conditions de vie des populations guinéennes, le président de la République, le Pr Alpha Condé a procédé à la révision du code minier guinéen pour un partenariat gagnant-gagnant et à la conception d’une politique de contenu local minier qui est un outil privilégié pour prendre en compte l’avenir des populations des zones minières en Guinée. Cette politique visionnaire du Chef de l’Etat se matérialise par la remise de forages d’eau potable offerts par la société Rusal aux populations riveraines », a-t-elle déclaré.

« Je demande aux bénéficiaires de veiller jalousement et de bien entretenir ces forages mis à leur disposition pour le bien-être social », a indiqué, madame le préfet de Fria, Mme Gnalén Condé.

Il faut noter qu’avant la réalisation de ces forages dans les trois collectivités de la Cité de l’alumine, les populations bénéficiaires se déplaçaient à pieds à des kilomètres pour trouver de l’eau, soit dans les puits ou dans des cours d’eaux afin de satisfaire leur besoin en eau.

Boubacar Sidy Bah, envoyé spécial à Fria

Tel : 620 34 31 31

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email