full screen background image

Contentieux électoral à la Mairie de Matoto : La Cour suprême se déclare « incompétente »


La Cour suprême s’est déclarée jeudi « incompétente » pour statuer sur la reprise de l’élection à la mairie de Matoto, après avoir été saisie par un recours en annulation pour « excès de pouvoir » formulé par le collectif d’avocats de Kalémodou Yansané, candidat pour la mairie de Matoto sous les couleurs de l’UFDG, contre le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé.

Après plusieurs heures de débats, la Cour suprême a jugé recevable sur la forme le recours du candidat de l’UFDG, avant de dévoiler son incompétente sur le fond.

Selon la Cour suprême,  la décision du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation est indissociable du contentieux électoral.

C’est ainsi qu’elle a renvoyé les deux parties à mieux se pourvoir.

Pour rappel, le 15 décembre 2018, le ministre de l’Administration du territoire, le général Bouréma Condé a fait annuler, à travers un communiqué lu à la télévision nationale, l’annulation de l’élection du conseil exécutif de la Mairie de Matoto.

Ce jour-là, le général Boureima Condé a également annoncé la reprise du vote à une date ultérieure.

Mohamed Sylla

Commentaire Facebook
Print Friendly, PDF & Email